Catégories
Événement Technologie

La carte d’identité en France : le symbole du grand retard

C’est un sujet qui nous met régulièrement en colère. Saviez-vous que la forme de notre carte nationale d’identité (CNI) est la même depuis 1987 ? À l’époque, nous étions encore au Minitel. On ne sait jamais où la mettre. Elle est complètement dépassée par les nouvelles technologies. Les fraudeurs savent la recopier les yeux fermés pour quelques poignées d’euros. La plupart des pays ont une carte d’identité au format carte bancaire. Selon les promesses de l’administration, nous devrions la voir arriver bientôt… mais elle sera déjà dépassée !

Le Minitel en 1986 …

La nouvelle carte d’identité française devrait arriver cette année

Plus petite et munie d’une puce électronique, à l’image du permis, la nouvelle CNI devrait être distribuée en France dès le 2 août 2021. Comme expliqué par Édouard Philippe en juillet 2018, alors interrogé par un sénateur, la France va bien adopter cette nouvelle carte. La France ne peut plus reculer !

la nouvelle CNI ?

L’Union Européenne impose aux pays la distribution des nouvelles cartes

Un règlement a été adopté le 20 juin 2019 par le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen. Il impose au pays de l’Union Européenne de commencer à distribuer ces cartes à ces citoyens dès l’été 2021. Plusieurs pays comme l’Allemagne, l’Espagne ou le Portugal ont déjà entamé leur transition. En France, en fait, personne ne sait où en sont les travaux. On va encore dire que c’est la faute au coronavirus !

Les hackers ont toujours un coup d’avance

Dans une règlementation, l’Union européenne qui souhaite harmoniser et sécuriser les documents d’identité de ses États-membres préconise un certain nombre d’éléments et effets techniques obligatoires et d’autres optionnelles. Parmi les solutions indispensables, on trouve des marques optiques variables, c’est-à-dire des sécurités repérables à l’œil nu ou un équipement comme les encres fluorescentes qui changent de couleur sous une lampe à UV ou encore les hologrammes. Cependant, « selon Europol, on peut aujourd’hui contourner ces sécurités déjà existantes avec quelques milliers d’euros. Seul l’effet de surprise permet véritablement de challenger les faussaires et leurs connaissances des technologies actuelles »

En Allemagne, on réfléchit déjà à la dématérialisation de la CNI

C’est une petite révolution que vont connaître les Allemandes dès l’automne 2021. Le ministère de l’Intérieur a indiqué le 12 février que les citoyens pourront se servir de leurs documents d’identité de manière dématérialisée et ce, dans tous les domaines. Que ce soient les entreprises ou les autorités, tous devront accepter ces documents. Un nouveau pas vers la modernité que l’Allemagne a déjà entrepris depuis plusieurs mois, comme l’indiquait le journal Les Echos, l’année passée. Ainsi, dans le pays, s’authentifier sur un site web auprès d’une banque ou tout autre service est possible depuis une dizaine d’années.

En France, nous avons des entreprises qui possèdent toutes les technologies pour nous offrir une identité numérique.

Arrêtons de prendre du retard !

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « La carte d’identité en France : le symbole du grand retard »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *