Catégories
Sujets de Société

Blaise Pascal au secours du tourisme !

A la fin de cet article, découvrez une offre spéciale pour nos lecteurs….

Après la mort de Blaise Pascal (1623-1662), on va découvrir dans ses effets personnels de nombreux feuillets où le Philosophe, Mathématicien, Physicien… avait noté un grand nombre de ses pensées. Les feuillets seront triés pour une première édition en 1670 sous le titre de « Pensées de Monsieur Pascal sur la religion et quelques autres sujets ». Une liasse avait comme intitulé : Divertissement.

 Pascal y affirmait : « Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre ».

 À partir de ce constat Pascal en a tiré une analyse philosophique du divertissement. Pour l’homme il est douloureux d’être soi, angoissant de se retrouver seul face à son existence. Tout le monde est en proie au divertissement, pour fuir sa condition. Cette condition que nous fuyons, c’est notre finitude, la mort, cette course vers le néant. Pour fuir cette angoisse, nous préférons nous détourner du sens de notre vie.

 « De là vient que les hommes aiment tant le bruit et le remuement », conclut Pascal.

Cela nous va bien que les hommes aiment tant le remuement ! Nos contemporains partagent les mêmes angoisses métaphysiques que ceux du temps de Pascal. Le voyage n’est-il pas le meilleur « remuement, » le meilleur « divertissement » pour fuir les angoisses existentielles ? Nous le savions, l’homme a besoin d’illusions, de mouvements, de découvertes. L’homme ne peut rester en repos, même dans la plus belle chambre du monde, qu’il soit roi ou manant.

 Que s’ouvre à nouveau les frontières, et cette soif de liberté, de découverte, ce besoin vital de « remuement » irriguera à nouveau les agences, les voyagistes, les trains, les avions, les hôtels, …le monde.

Ce besoin de voyager est une chose si nécessaire aux gens du monde qu’ils sont misérables sans cela.

Jean-François Colonna février 2021

Offre spéciale pour nos abonnés :

Recevez GRATUITEMENT un exemplaire du nouveau livre de JF Colonna. Il suffit de laisser un commentaire ci-dessous. Nous vous contacterons.

fb-share-icon Tweet

5 réponses sur « Blaise Pascal au secours du tourisme ! »

Oui, ne laissons pas une vapeur, une goutte d’eau nous tuer, nous roseaux, les plus faibles de la nature sommes plus nobles que ce qui nous tue…Envie et besoin de voyager confondus ( pardon pour oubli de l’écriture inclusive) maintenant dans l’espoir.

j’aime beaucoup celle-ci de Blaise Pascal, très actuelle pour moi 🙂

La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si établi, qu’à moins d’aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître.

bonjour,

j’adore écrire, plutôt des poésies pour partir dans l’espace-temps, et je crois que le voyage intérieur est encore plus beau quand il est basé sur le sens de la vie fait de peits et grands bonheurs dont il faut profiter à fond dans l’instant T présent,
à l’aise Blaise et bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *