Catégories
Tour-Opérateurs - Distributeurs Travel

Pourquoi les voyagistes et agences de voyages perdent des parts de marché ?

Est-ce un tournant dans l’industrie du voyage ? Ou est-ce simplement dû à la pandémie ?  Les ventes directes des prestataires de services augmentent massivement. La part du gâteau des voyagistes et des agences de voyages diminue. Il y a sûrement de nombreuses raisons. Il va falloir rester vigilants. Non ?

En Allemagne, cela devient significatif

La part de marché des voyagistes et des agences de voyages est tombée à 39% en 2020, indique l’Association allemande du voyage (DRV) dans ses données « Chiffres et données 2020 ». Pour 2019, il y en avait encore 51%. Cela signifie que l’industrie a perdu un cinquième de sa part de marché en un an. En chiffres absolus, le chiffre d’affaires des voyagistes et agences de voyages a reculé des deux tiers à 12,5 milliards d’euros.

Les clients réservent directement vers les prestataires

Le grand gagnant est la vente directe. Les compagnies aériennes, les hôtels, les trains et les sociétés de location de voitures ont pu augmenter leur part des ventes directes de 37% en 2019 à 48% un an plus tard. En euros, cela signifie une diminution de 25,7 à 15,4 milliards, ce qui se traduit par un moins relativement bas d’environ 40%.

La proximité des séjours est peut-être une des causes

On peut beaucoup spéculer sur les raisons de ce changement. L’expansion massive de la présence en ligne de nombreux fournisseurs de services devrait être une explication. Le fait que beaucoup plus de vacances aient été prises, dans le pays et en Europe, l’année dernière, en raison de la pandémie, a certainement également contribué à l’augmentation des réservations directes. La question passionnante reste donc de savoir si la tendance s’inversera un peu lorsque les voyages aériens seront à nouveau de retour.

Les portails des fournisseurs progressent

Les portails de produits purs pour les vols, les hôtels ou les voitures de location n’ont pu gagner des parts de marché que d’un point de pourcentage selon les chiffres DRV en 2020. Ils sont maintenant à 13%. Ils ont, cependant, perdu un peu plus de la moitié de leur activité et réalisé 4,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Ils sont très présents sur les réseaux sociaux.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Pourquoi les voyagistes et agences de voyages perdent des parts de marché ? »

Le phénomène des pertes de parts de marché est en marche façon récurrente dans toutes les sociétés de “l’ancien monde”.
La pandémie booste les ventes digitales mais il faut surtout intégrer le fait que la consommation se fait 7/7 et à toutes heures comme le dimanche matin autour d’un brunch ou après 20 h sur son canapé quand les agences sont fermées.
Cette tendance semble être mielleusement irréversible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.