Catégories
Travel Opinion

Que fais-tu et à quoi rêves-tu ?

Une petite série qui consiste à demander aux amis de MisterTravel.news deux ou trois questions simples. Ils doivent y répondre le plus sincèrement possible sincèrement. On doit reconnaitre que patrons, directeurs, employés … jouent tous le jeu et nous les en remercions !

Aujourd’hui c’est un ami que nous apprécions tous : Nicolas Brumelot. Aujourd’hui, toute la profession le connait comme président de MisterFly. Il a été auparavant, l’indispensable compagnon de route de Carlos Da Silva pour la relance de la marque Go Voyages. Ce furent, toute de même 16 années de labeur avant de revendre la grenouille qui était alors française et en grande forme.  Dès Janvier 2015, on revoyait le duo lancer Misterfly dont il faut reconnaitre le fabuleux succès jusqu’à 2019. Gageons qu’ils repartiront au combat dès que possible.

Quelles sont tes activités actuelles aussi bien personnelles que professionnelles ?

Sur le plan professionnel, nous travaillons d’arrache pieds chez MisterFly, depuis un an (déjà) avec nos équipes pour gérer et apurer le tsunami de demandes d’annulation et de remboursements (>400.000 !) qui s’est déversé sur nous depuis le début de la pandémie.

Dans le même temps nous avons travaillé avec l’équipe de management et nos actionnaires pour repenser notre vision et apporter les inévitables changements d’orientation à notre stratégie pour l’après crise. Nous travaillons aujourd’hui à leur exécution.

Sur le plan personnel, je continue à m’entraîner (très) régulièrement à la course à pied, en ayant adapté mes sorties au gré des contraintes liées à la pandémie. J’ai récemment relevé les compteurs de l’année 2020 avec 3.919 km au compteur de mes chaussures…

Sans doute que cela contribue à mon (éternel) optimisme et à mon esprit de combativité. Courir détend et donne de l’énergie. Courir me permet de rester en forme, réduire mon stress et casser les boucles négatives et autres coups de blues. En revanche je ne suis pas un accroc comme certains pourraient le penser.  Les sorties sont souvent difficiles mais je connais et j’en valorise les bienfaits. On ne va pas se mentir, trouver la motivation pour aller courir est rarement facile. Par contre, si j’en revient généralement fatigué, je ressens toujours un sentiment de bien-être.

– Quelle sera ta prochaine destination quand les frontières rouvriront ?

Ma destination sera beaucoup fonction de la date de réouverture. Si c’est avant l’été, ce sera réalistiquement, en Europe pour une courte évasion, à Barcelone que j’aime beaucoup ou dans les Cyclades. Si c’est au cours de l’été, cela sera les Etats Unis. Je dois y installer ma fille cadette qui entame ses études supérieures à New York et j’attends la première ouverture pour enfin revoir mes deux autres filles qui y sont installées depuis plusieurs années. Si c’est à la rentrée, la destination sera dictée par mon défi en faveur #Imagine For Margo, car en 2020, pandémie oblige, la plupart des courses ont été reportées en 2021. Pour l’instant mon programme me mènera à Anvers en septembre, à Helsinki et Zagreb en octobre, à Barcelone et à Nice en novembre et à Valence en décembre. Cela ne me laissera guère de temps pour d’autres escapades.

– A quoi ou à qui rêves-tu le plus fort ?

Je rêve d’un retour à la vie normale, car c’est la clé du bonheur retrouvé. Cela me permettra de voyager pour enfin retrouver mes deux grandes et que je n’ai pas vu depuis plus d’un an. Cela me permettra de voyager pour courir solidaire et poursuivre mon engagement et mon soutien pour combattre le cancer des enfants. Cela me permettra aussi de repartir à la découverte du monde et des cultures qui font notre richesse et à l’ensemble de notre profession de retrouver l’espoir, le sourire et participer à reconstruire l’écosystème touristique qui est dévasté. 

Note de MisterTravel.news : vous pouvez toujours faire un don à Imagine For Margo : https://imagineformargo.org/

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *