Catégories
Travel Ferry Transport Croisière

Liaisons vers les Baléares : il y a du rififi entre italiens et espagnols

Le groupe Grimaldi et le groupe Armas Trasmediterránea annoncent la signature d’un protocole d’accord pour la vente de certains actifs et droits de propriété du groupe espagnol. Il s’agit d’être présent sur les lignes reliant le continent ibérique et les îles Baléares. Il faut noter qu’une filiale de MSC (la famille Grimaldi avait vendu cette compagnie en 2010)) vient perturber le jeu vers les Baléares cet été.

Le groupe Grimaldi rachète 5 navires et des terminaux

L’accord prévoit l’achat par le groupe Grimaldi de cinq navires rouliers / passagers ainsi que de deux terminaux dans les ports de Valence et de Barcelone, ainsi que de bureaux et d’entrepôts situés sur les îles de Majorque, Minorque et Ibiza.

Le groupe Grimaldi est toujours aux mains de la famille napolitaine

Grimaldi : des navires de passagers et du fret

Grimaldi appartient à une famille napolitaine. Elle est liée à la navigation depuis de nombreuses générations. Selon leurs propres archives, les plus anciens documents écrits liant la famille Grimaldi à l’expédition remontent à 1348, lorsque trois frères Grimaldi ont reçu une précieuse relique en garantie de l’affrètement de trois navires La flotte du Groupe Grimaldi comprend plus de 130 navires, dont environ 120 sont détenus, avec un âge moyen nettement inférieur à la moyenne de l’industrie ainsi que la durée de vie utile des navires. Ces unités jeunes et modernes sont déployées sur des services réguliers dans un réseau qui relie plus de 140 ports dans 50 pays et 4 continents.

Un accord sur des droits d’exploitation

L’accord entre les parties prévoit également l’achat par le groupe Grimaldi des droits d’exploitation entre l’Espagne continentale et les îles Baléares pour le transport de marchandises et de passagers sur les routes maritimes (a / r) Barcelone – Mahon (Minorque), Barcelone – Palma de Majorque, Barcelone – Ibiza, Valence – Mahon, Valence – Palma de Majorque et Valence – Ibiza.

les compagnies maritimes appartenant à la famille Grimaldi

La famille Grimaldi se lie à la famille Armas

« Je suis très heureux d’avoir signé cet accord important avec Antonio Armas, avec qui nous avons immédiatement établi une relation de grande estime mutuelle. Et nous avons jeté les bases d’une collaboration fructueuse » déclare Emanuele Grimaldi, PDG du groupe du même nom. « A l’issue de cette opération, notre groupe étendra également sa gamme de services maritimes au marché intérieur espagnol, générant de nouvelles synergies avec les autres liaisons opérées en Méditerranée occidentale », conclut Emanuele Grimaldi.

Antonios Armas, président de Armas Trasmediterránea

« Je suis fier et très satisfait d’avoir signé cet accord avec Emanuele Grimaldi. Pour notre Groupe ce n’est pas une sortie de route vers les Baléares. Nous continuerons à mener, en collaboration avec un groupe maritime important, une grande activité commerciale qui nous permettra d’offrir à nos clients un réseau étendu des routes. Les deux groupes espère démarrer pour la saison d’été après une « due diligence ».

Une filiale de MSC vient concurrencer Armas-Trasmediterránea

La compagnie maritime italienne Grandi Navi Veloci (GNV), filiale du groupe MSC, débutera ses opérations aux Baléares en juillet, pour concurrencer Armas-Trasmediterránea et Balearia. GNV, qui sera basé à Palma, programmera des départs quotidiens depuis les ports de Barcelone et Valence vers Palma et Eivissa. Armas-Trasmediterránea et Baleària forment un duopole sur ces routes depuis plus de dix ans, lorsque Iscomar a fait faillite. GNV fonctionnera avec deux navires à la pointe de la technologie et exclut pour le moment le trafic inter-îles.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *