Catégories
Lifestyle Non classé Sujets de Société

A quand un retour à la vie normale : les plus optimistes sont les chinois …

Une nouvelle enquête publiée la semaine dernière par Ipsos dresse un tableau plutôt contrasté du retour à la normale après la pandémie de Covid-19.

Moins de 25% estiment un retour à la vie normale dans 6 mois

Moins du quart des personnes interrogées dans 30 pays pensent qu’un retour à la normale est possible dans les six mois. En moyenne, environ le tiers des répondants estiment que les restrictions liées à la pandémie resteront en place pendant plus de 12 mois, et autour de 8 % des personnes interrogées pensent même que la vie ne reviendra “jamais” à la normale.

Italie, France et Japon sont les plus pessimistes

Le Japon et plusieurs pays européens, comme l’Italie et la France, font partie des plus pessimistes sur le sujet. Près de la moitié des Français (44 %) ont déclaré s’attendre à ce que l’impact des restrictions sur leur quotidien durent encore plus de 12 mois. L’Hexagone compte également l’une des plus fortes proportions de personnes qui pensent que les choses ne reviendront jamais comme avant (10 %), derrière le Japon (14 %) et la Hongrie (15 %).

Les chinois, les américains et les anglais … plutôt optimistes.

La Chine est sans trop de surprise l’un des pays les plus optimistes de l’enquête. Si seulement 17 % des Chinois interrogés ont déclaré que leur vie était déjà revenue à la normale, ils sont tout de même au total plus de la moitié à considérer que le Covid-19 ne sera plus qu’un mauvais souvenir à la fin de l’été. Les pays où les campagnes de vaccination sont les plus avancées, comme le Royaume-Uni ou les États-Unis, sont globalement mieux classés que la moyenne. 31 % des Américains et 25 % des Britanniques ont déclaré s’attendre à retrouver une vie pré-Covid-19 dans les six prochains mois ou que leur quotidien s’était déjà normalisé.

Le classement de l’Inde est curieux

En moins d’un mois, les choses ont commencé à se détériorer. L’Inde est aux prises avec une deuxième vague dévastatrice du virus et les villes étaient confrontées à de nouveaux confinements. À la mi-avril, le pays enregistrait en moyenne plus de 100 000 cas par jour. Dimanche, l’Inde a enregistré plus de 270 000 cas et plus de 1 600 décès, deux nouveaux records d’une journée. Il y a des appels à l’aide pour les lits, les médicaments, l’oxygène, les médicaments essentiels et les tests. Les médicaments sont vendus sur le marché noir et les résultats des tests prennent des jours.

Les rassemblements religieux se poursuivent

Des centaines de milliers d’ascètes et d’hindous fervents étaient réunis pendant plusieurs jours le long des rives du Gange pour une fête religieuse Kumbh Mela. L’un des chefs religieux, Swami Avdheshanand, a exhorté les fidèles à ne pas se rassembler en grand nombre. Mais, les hindous pieux croient que se baigner dans le Gange absout les gens de leurs péchés et, pendant le Kumbh Mela, apporte le salut du cycle de la vie et de la mort.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « A quand un retour à la vie normale : les plus optimistes sont les chinois … »

C’est fou que la Khumba Mêla qui dure 1 mois soit maintenue… Ce qui se passe aujourd’hui est terrible et helas lié à l’insouciance qui a régné le mois dernier lors de célébrations de Holi..
Quel désastre.. De tout cœur avec l’Inde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *