2 mars, 2024
spot_img

Croisières : les réservations de dernières minutes vont affluer !

Dès le mois de mai, des navires rejoindront la Méditerranée. Après des mois de reports, les spécialistes de la croisière sont certains que cet été 2021 sera une véritable période de reprise. On peut les croire car les protocoles sanitaires ont parfaitement fonctionné pour l’ensemble des compagnies.

Jean-Baptiste Lemoyne se projette en Juin

Le secrétaire d’Etat chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne se projette vers une réouverture en juin. Il se défend de toute précipitation : « La France est ferme et prudente dans ses négociations avec les croisiéristes, car nous avons le souvenir des opérations de rapatriement d’il y a un an. On ne veut pas, comme l’ont fait les Italiens, être dans le « stop and go ». Nous voulons que les fondations soient solides. »

La France, l’Italie, l’Espagne en tête pour faire repartir les croisières

Les compagnies ont anticipé dans leurs programmes l’aval des autorités espagnoles et françaises, pour faire escale à Barcelone, Valence et Marseille. « Ce sont des choix politiques, pas uniquement sanitaires, observe Erminio Eschena, patron de CLIA France, qui regroupe la quasi-totalité des opérateurs. Nous visons la première quinzaine de juin et n’imaginons pas ne pas faire escale à Marseille cet été. La France sortirait du circuit méditerranéen, avec des conséquences économiques délicates. »

Les protocoles sanitaires ont fait leurs preuves

Les grandes compagnies comme MSC, Costa ou Ponant ont mis en place depuis plusieurs mois des protocoles sanitaires efficaces. MSC précise que durant les neuf derniers mois, à peine 10 cas de Covid19 signalés ont été signalés à bord. Le groupe dit avoir apporté la preuve de la robustesse de son protocole, notamment dans l’isolement des cas positifs.

Patrick Pourbaix : « actuellement, nous avons 30% de remplissage mais les réservations de dernières minutes vont affluer »

« Nous n’en sommes plus à la phase d’expérimentation », affirme Patrick Pourbaix, DG France et Belgique de MSC Croisières. Ce protocole fonctionne bien. Les bateaux ne seront remplis qu’à 70 % au maximum. » MSC n’a jamais risqué de dépasser cette jauge. Pour l’été à venir, le taux d’occupation des bateaux est de 30 %, quand il faut environ le double pour être rentable, selon Patrick Pourbaix … « mais les réservations devraient affluer en dernière minute ».

Costa et MSC n’exigeront pas la vaccination mais imposeront un protocole sanitaire strict

Costa et MSC ne demandent pas aux passagers d’être vaccinés mais ils devront se soumettre à un test de dépistage avant de monter à bord. Un deuxième test antigénique sera effectué en milieu de croisière et la température sera prise régulièrement. Les deux compagnies ne proposeront également que des excursions « en bulle sanitaire », c’est-à-dire avec un contact très restreint avec les populations locales.

Ponant préfère des passagers vaccinés

Sur le site des croisières Ponant, on peut lire : « À terre ou à bord, votre sécurité est une de nos préoccupations absolues. Au fur et à mesure des avancées scientifiques, PONANT optimise son protocole déjà robuste afin de garantir une expérience optimale en intégrant toutes les mesures technologiques, humaines et matérielles pour assurer une bulle sanitaire ”ANTI-COVID” étanche. Cette protection renforcée repose sur 3 “boucliers” qui garantissent des conditions drastiques d’accès à nos navires, des protocoles sanitaires à bord rigoureux ainsi qu’un contrôle et un suivi quotidiens ». Il faudra envoyer la preuve de la vaccination anti-covid 2 semaines avant le début de la croisière. Voir l’ensemble du protocole : https://www.ponant.com/naviguez-en-toute-serenite

Aux Etats-Unis, on préconise également la vaccination à bord

La CDC (centres pour le contrôle et la prévention des maladies) vient d’assouplir les conditions d’un retour en mer. On peut entrevoir une reprise à la mi-juillet. Elle pose toutefois une condition : au moins 95 % des passagers et 98 % du personnel navigant devront être vaccinés pour qu’un bateau puisse lever l’ancre.

Le résultat des enquêtes change au fur et à mesure des vaccinations

Les croisiéristes sont généralement des clients fidèles. On pourrait croire que la pandémie pourrait durablement marquer une clientèle âgée. Dans une enquête réalisée par « CruiseCopenhagen » en décembre 2020, seuls 44 % des 3 300 sondés pensaient repartir en croisière dès cette année, contre 35 % qui jugeaient l’hypothèse improbable. Il faut prendre ce résultat avec des pincettes car nous avons vu d’autres résultats d’enquêtes évoluer fortement. De plus en plus de Français se disent prêts à se faire vacciner contre le Covid-19. « Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié jeudi 8 avril, 70% des personnes interrogées sont favorables à la vaccination. C’est près de 30 points de plus qu’il y a quatre mois. »

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour