Catégories
Lifestyle Sujets de Société

Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Avant la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie célébrée le 17 mai, la Secrétaire Générale des 47 pays du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić, avait fait la déclaration suivante :

« La haine homophobe et transphobe se répand sur Internet et dans le discours public, et les attaques contre les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) sont très répandues. En France, une ONG a récemment signalé une augmentation de 20% des insultes et violences homophobes en 2016. Des rapports inquiétants font état de tendances homophobes et transphobes ailleurs en Europe.

Marija Pejčinović Burić

« Je suis particulièrement préoccupé par les récentes allégations de persécutions massives de personnes LGBTI en République tchétchène de la Fédération de Russie. La discrimination et la violence contre les personnes LGBTI sont le pire type de populisme. Utiliser les minorités comme boucs émissaires est malheureusement une tendance croissante. C’est dangereux pour la démocratie et les gouvernements doivent faire tout ce qu’ils peuvent pour y mettre un terme.

« Les sociétés fondées sur les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit ont besoin de lois anti-discrimination fortes, correctement appliquées, et de politiques pour intégrer les minorités et protéger leurs droits. Nous devons également nous attaquer à un dialogue politique irresponsable incitant les gens à la haine et aux préjugés. »

« Les personnes LGBTI ont les mêmes droits que tout le monde en vertu de la Convention européenne des droits de l’homme, et nous ne pouvons pas et ne tolérerons pas la violence et la discrimination à leur encontre ».

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *