Catégories
Aérien Travel Transport

Prêt garanti par l’État (PGE) : 1 entreprise sur 10 pourrait ne pas pouvoir rembourser et Air France obtient un sursis de deux ans

Alors que la crise du Covid-19 a durement malmené l’économie française, et que l’Etat français a apporté un soutien considérable à l’économie, y compris aux entreprises déjà fragilisées avant la crise, le président de la Fédération bancaire française lance un avertissement. De son côté, Air France a obtenu un échelonnement de ses remboursements jusqu’en 2025 … au moins. Pendant ce temps, Lufthansa a tout remboursé à l’état fédéral.

Entre 5 et 10% des 638.000 entreprises ayant souscrit un prêt garanti par l’État (PGE) pourraient ne pas être en mesure à terme de rembourser ce crédit …

… il s’agit de l’estimation de Philippe Brassac, le président de la Fédération bancaire française. « Nous allons rentrer dans cette phase où les PGE sont remboursables, à partir d’avril, mai ou juin (…) nous allons voir dans quelques mois la réelle situation des entreprises”, a déclaré M. Brassac, qui est par ailleurs directeur général du groupe Crédit Agricole SA, lors d’un entretien sur Radio Classique.

Air France a renégocié ses prêts garantis par l’état

Le groupe Air France-KLM a finalisé la renégociation avec les banques des 4 milliards d’euros de prêts garantis, le gouvernement français a obtenu le nécessaire feu vert de Bruxelles à une prolongation de sa garantie sur ses emprunts, pour deux années supplémentaires.

La Commission européenne a ainsi accepté la demande de la France de prolonger jusqu’en mai 2025 la garantie de l’Etat français sur les 4 milliards de prêts bancaires consentis à Air France en mai 2020. Cette prolongation de deux ans était la condition sine qua non à l’acceptation par les banques d’un « lissage » des remboursements du PGE, au-delà de l’échéance initialement fixée à 2023. Ainsi Air France remboursera 500 millions d’ici la fin de l’année, puis 800 millions en mai 2023, 1,3 milliard en mai 2024 et enfin, 1,3 milliard en mai 2025.

Nouvelle recapitalisation à venir Air France et sa maison mère Air France- KLM …

 … n’en ont pas pour autant fini avec les aides d’Etat et les tractations financières. Afin de se mettre en conformité avec le code du commerce, le groupe Air France doit encore restaurer sa situation de fonds propres, négatifs de 5,4 milliards d’euros au 31 décembre 2020. Ce qui passera très probablement par une nouvelle recapitalisation, sous une forme ou sous une autre.

Lufthansa est parvenu à rembourser l’état fédéral

Le groupe Lufthansa est parvenu à rembourser, le mois dernier, l’intégralité des sommes avancées par l’Etat allemand, soit environ 3,5 milliards d’euros. Le géant allemand y est parvenu en levant près de 8 milliards d’euros au total sur les marchés financiers, à travers plusieurs émissions d’obligations (pour 4,1 milliards au total) et une augmentation de capital de 2,2 milliards d’euros en octobre dernier.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *