Catégories
Non classé

Tremblement d’air chez Air France-KLM

Avec la mise à l’écart de Pieter Elbers, président de KLM, annoncée par le journal La Tribune, c’est un trou d’air conséquent qui se dessine mais qui ouvre aussi une perspective : celle d’une harmonisation plus avancée avec Air France.

L’homme est incontestablement reconnu pour sa compétence mais aussi comme défenseur farouche de l’autonomie de KLM face à Air France. Selon La Tribune, le conseil d’administration du groupe aurait voté, à l’unanimité, la non reconduction de son mandat qui devait s’achever l’an prochain après trois mandats en tant que président du directoire de la compagnie néerlandaise.

Les relations difficiles qu’il entretenait avec le directeur général d’Air France-KLM ont dû peser lourd dans la balance et pourraient expliquer ce revirement qui, pour paraître surprenant n’a pas manqué de murir au sein du groupe depuis plusieurs mois. La dernière commande en date d’Airbus pouvait déjà s’interpréter comme un signe, KLM ayant toujours été client de Boeing…

En attendant, groupe européen d’aviation cherche président de directoire pour concubinage serein et plus si affinités.

Evelyne Dreyfus

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Tremblement d’air chez Air France-KLM »

Merci pour le papier …
perspective d’espoir de jours meilleurs pour AIR-FRANCE/KLM ? concubinage serein ou autre que le lien soit solide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *