2 mars, 2024
spot_img

Selon SiteMinder, la pandémie a boosté les résas directes auprès des « voyageurs dynamiques »

Chaque année, la plateforme SiteMinder dédiée au commerce hôtelier à travers l’intégration et l’acquisition de clients établit un classement des principaux réseaux par lesquels les voyageurs réservent leurs chambres d’hôtel. Ce « channel manager » est utilisé par 32 000 établissements d’hébergement dans 150 pays et, en 2019, il a géré 105 millions de réservations dans le monde.

Sans surprise, Booking.com, le géant de la réservation en ligne domine le marché depuis des années. Cependant, SiteMinder révèle que les hôtels ont augmenté leurs investissements promotionnels dans leurs sites web et ont demandé l’aide de consultants hôteliers pour atteindre de nouveaux clients et rééquilibrer les flux de revenus directs et indirects. Et là, il y a du nouveau : les réservations directes ont été l’un des deux principaux moteurs de revenus en 2021 sur plus de la moitié des marchés mondiaux.

Cette tendance serait due à l’émergence de ce que la plateforme a identifié comme les “voyageurs dynamiques”, une nouvelle génération de clients d’hôtel qui s’appuie sur le potentiel des technologies numériques pour prendre des décisions concernant leurs voyages. L’incertitude autour des projets de voyage due à l’instabilité de la situation pandémique semble inciter les voyageurs à établir une relation plus personnelle avec la structure où ils passeront leur séjour.

Pour les hôteliers, une connexion plus directe avec les clients donc, en plus d’une plus grande opportunité de créer des expériences plus personnalisées et de recevoir des réservations sans payer de commissions. En fait, les réservations directes via SiteMinder ont augmenté de 33 % au premier semestre de l’année dernière par rapport à 2019. Par conséquent, il semble que les hébergeurs devraient investir encore plus dans leurs stratégies de commerce numérique pour stimuler la volonté des voyageurs de planifier leurs vacances sans intermédiaires. et continuer à gagner des parts de marché.

Parallèlement, les voyagistes, les agences réceptives et les systèmes mondiaux de distribution (GDS, en anglais) continuent de défendre leur part en termes de ventes de chambres comme l’une de leurs principales sources de revenus. A l’instar des réservations directes, la visibilité de ces réseaux de vente a été renforcée par les hésitations liées à la pandémie en matière de voyages. Les voyageurs se sont confiés à leur point de vente de référence pour se sentir protégés dans l’éventualité où ils devraient modifier leur séjour. Cependant, soulignons quand même que ces canaux étaient également importants avant le déclenchement de la pandémie.

Par ailleurs, le classement fait par SiteMinder met en lumière le rôle grandissant d’Airbnb. Son entrée sur le marché hôtelier il y a seulement quatre ans reflète le besoin croissant des voyageurs de rechercher une forme d’hospitalité plus personnelle et une expérience authentique, en particulier au cours des deux dernières années, au cours desquelles ils ont eu moins l’occasion de voyager.

En effet, Airbnb est devenu plus populaire parmi les voyageurs à la recherche de séjours plus longs, en mettant l’accent sur la workation, une tendance mondiale croissante qui combine travail et voyage. Selon un autre rapport publié par SiteMinder en 2021, 30% des voyageurs dans le monde auraient l’intention de travailler à distance lors de leur prochain voyage de loisirs.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour