2 mars, 2024
spot_img

Le gouvernement russe avance avec la nationalisation de l’aviation commerciale

Le ministère russe des transports a préparé un projet de décret gouvernemental dans lequel il propose des mesures pour atténuer les effets des sanctions sur l’aviation civile. Ce décret, selon le site russe Ria.ru, devrait contribuer à “garantir l’exploitation d’aéronefs civils de fabrication étrangère en Russie et la sécurité des vols”.

En particulier, la mesure propose de suspendre les inspections programmées et non programmées des organisations de l’aviation civile jusqu’en septembre, de simplifier et d’accélérer l’enregistrement par l’État des droits sur les aéronefs (d’un mois à dix jours), et également de réduire les délais dans d’autres procédures administratives liées à aviation.

En outre, le vice-ministre russe des Transports Igor Chalik et de hauts responsables du groupe Aeroflot, du groupe S7, d’Ural Airlines et d’UTair ont évalué la possibilité de “nationaliser” les avions Airbus et Boeing loués actuellement et en service auprès des compagnies aériennes russes et les sociétés de leasing ont exigé qu’ils soient restitués, suite aux sanctions économiques de l’Union européenne pour l’invasion de l’Ukraine. Avec cette mesure, il est proposé de donner une réponse radicale à l’interdiction de vendre et de louer des avions aux compagnies aériennes russes, introduite par l’UE la semaine dernière, rappelant que les sociétés de leasing ont jusqu’au 28 mars pour régler les contrats de location en cours en Russie.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour