2 mars, 2024
spot_img

CDMX : ouverture d’un deuxième aéroport international à Mexico

L’aéroport international Felipe Ángeles (NLU) devient le deuxième aéroport de la capitale mexicaine dont le  premier vol commercial a décollé lundi dernier. Sa construction sur une base militaire à environ 50 kilomètres au nord de Mexico était l’un des projets d’infrastructure les plus importants du gouvernement de l’actuel président populiste Andrés Manuel López Obrador.

Selon les médias locaux, certaines des routes d’accès n’étaient pas prêtes lors de son ouverture et une connexion prévue à un réseau ferroviaire public est toujours en attente. A l’heure actuelle, peu de compagnies aériennes veulent utiliser le nouvel aéroport pour cause de la grande distance qui le sépare du centre-ville. Le groupe d’opinion “Mexicans Against Corruption” a également critiqué le fait que l’armée, qui s’est vu confier la construction, ait attribué des contrats à des entreprises douteuses sans appel d’offres.

Le précédent gouvernement mexicain avait déjà commencé à construire un nouvel aéroport pour remplacer l’aéroport international Benito Juárez (AICM) encombré. Rappelons que Mexico est l’une des plus grandes villes du monde – environ neuf millions de personnes vivent dans la zone centrale et environ 22 millions dans la zone métropolitaine. Cependant, López Obrador avait interrompu le projet lorsqu’il est arrivé au pouvoir fin 2018, invoquant des coûts excessifs et une corruption présumée. Selon lui, en agrandissant l’aéroport militaire de Santa Lucía pour soulager l’AICM, le pays a économisé environ 125 milliards de pesos (environ 5,55 milliards d’euros).

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour