19 mai, 2024
spot_img

Heathrow: pagaille sans fin et moins de vols jusqu’en octobre

Dans la saga des aéroports qui annulent des vols, celui de Heathrow ne cesse pas de faire la une (voir nos articles https://mistertravel.news/2022/07/14/heathrow-demande-aux-compagnies-de-suspendre-la-vente-de-billets/et https://mistertravel.news/2022/07/15/emirates-vs-heathrow-nous-narreterons-pas-de-vendre-des-billets/.

Le “régime sec” de l’aéroport londonien pourrait se poursuivre jusqu’en octobre, selon les informations du quotidien britannique The Telegraph, qui publie une lettre l’aéroport aurait envoyé aux compagnies aériennes.

https://www.telegraph.co.uk/news/2022/07/19/heathrow-flight-limits-continue-october-half-term-letter-reveals/

Au départ, la date du retour au “plein régime” était fixée au 11 septembre, mais le délai semble destiné à être prolongé. Selon les chiffres rapportés par le quotidien, les mouvements d’avions seront limités à 1 100 par jour jusqu’au 31 août, 1 150 en septembre et 1 200 en octobre. Avant la pandémie, Heathrow comptait un total 1 350 mouvements par jour.

Selon le portail spécialisé International Airport Review, il y a, à ce jour, 2 884 postes à pourvoir au Royaume-Uni, entre employés des aéroports et chez les transporteurs. Il y a une forte demande pour les nettoyeurs (+731 % sur un an), les agents de sécurité aéroportuaire (+200 %) et les hôtesses de l’air (+192 %), sans doute parce que les salaires pour ces postes restent bas. Les principales compagnies aériennes cherchant du personnel sont TUI, Jet2.com, EasyJet, Ryanair, British Airways et Virgin Atlantic.

Le chaos régnant est tel que, selon une étude Staycation réalisée par Sykes Holiday Cottages, une agence de location de maisons de vacances en ligne, 77 % des Britanniques choisiraient de rester au Royaume-Uni en vacances, contre 75 % en 2021.

De plus, les grèves à répétition n’arrangent certainement pas la situation: les employés de la société de ravitaillement Aviatio Fuel Services du plus grand aéroport d’Europe veulent se mettre en grève à partir d’aujourd’hui et jusqu’ à dimanche prochain. Air France, Emirates et United Airlines font partie des compagnies concernées. Selon le syndicat britannique Unite, il y aura probablement des centaines de retards.

En outre, lundi dernier, la canicule a causé d’importantes perturbations à Luton, l’aéroport le plus proche de Londres, car la surface de la piste avait été endommagée par les températures élevées.

Décidément, l’été 2022 s’annonce très, très chaud outre-Manche !

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour