Catégories
Aérien Europe Conflits Asie

Finnair reprendra ses vols vers Guangzhou, malgré la restriction de survoler l’espace aérien russe

À partir du 6 septembre prochain, la compagnie aérienne finlandaise Finnair reprendra ses services entre son hub à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa et l’aéroport international de Baiyun, qui dessert la ville de Guangzhou, en Chine, avec une liaison hebdomadaire dans les deux sens.

Le réseau de vols long-courriers de la compagnie vers l’Asie, qui survole naturellement la Russie, a été particulièrement touché par les restrictions de le survol de l’espace aérien russe, qui est actuellement restreint pour la plupart des transporteurs européens. Il s’agit également de l’un des principaux marchés de Finnair.

Actuellement, Finnair relie la capitale finlandaise à l’aéroport international de Shanghai Pudong une fois par semaine. Cependant, elle reprendra ses liaisons avec Guangzhou dans un contexte sensiblement différent. Comme conséquence des restrictions, les vols devront suivre une route tracée par le sud de la Russie. Pour cette raison, ils mettront environ deux heures supplémentaires par rapport au trajet habituel par le nord.

L’extension des opérations a un impact sur les coûts de carburant et, par conséquent, entraîne une baisse de la rentabilité. La perte de certains des marchés asiatiques après l’invasion de l’Ukraine en février dernier, et la mise en œuvre mutuelle ultérieure de sanctions entre l’Union européenne et la Russie, ont compliqué davantage les plans de Finnair. Maintenant, cependant, le transporteur espère augmenter progressivement ses services vers la Chine.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.