Catégories
Economie Lifestyle Amérique du Nord Destination

New York: comment la visiter sans se ruiner

Selon les divers sites d’informations touristiques de la ville de New York, dont beaucoup se réclament « officiels », le budget moyen à prévoir par personne pour d’une semaine tourne autour de 2000 €. Bien entendu, pour l’aérien tout dépend de la période de l’année, et pour l’hébergement, de la catégorie du logement.

On sait que le prix d’un billet d’avion Paris-New York peut donc varier du simple au triple, les périodes les plus chères correspondant plus ou moins à celles des vacances scolaires françaises. Quant aux frais d’hébergement, ils correspondront sans doute au poste le plus élevé de votre budget, car New York est en effet une ville où se loger est très cher.

Hormis ces deux incontournables, nous voulons vous présenter ici quelques « tips » pour préparer une visite de la ville sans vous ruiner.

Pour le transport publique, le meilleur plan est d’acheter une MetroCard hebdomadaire illimitée. Chaque trajet individuel en métro ou bus coûte 2,75 $ US et peut être payé par carte de crédit. Pour 33 $, vous bénéficiez de voyages illimités pendant 7 jours, y compris les bus locaux. Cela signifie que vous n’avez qu’à faire 12 voyages pour que l’achat de la carte hebdomadaire en vaille la peine. Depuis l’aéroport, vous pouvez également utiliser les transports en commun pour vous rendre sur l’île. Non seulement c’est moins cher, mais selon le moment de la journée, cela pourrait aussi être plus rapide.

Une autre solution pour vous déplacer dans la ville, c’est d’ utiliser les vélos en libre-service de Citi Bike. Il s’agit du système officiel de partage de vélos qui fonctionne à Manhattan, Brooklyn et Queens. Un déplacement coûte 4 $ US, mais le plus pratique est d’obtenir le pass pour la journée, qui coûte 15 $ US et offre une utilisation illimitée pour des périodes de 45 minutes. Il permet de voyager, ou d’aller d’un point A à B, et de le laisser n’importe où dans la ville où il y a une station de vélo. Il est payable par carte de crédit à travers de l’application https://citibikenyc.com/how-it-works/app.

Faut-il aller jusqu’à la Statue de la Liberté ou la voir depuis le fleuve ? Si vous souhaitez vous rendre jusqu’à célèbre statue (le ferry coûte 24 $ aller-retour), vous devez réserver à l’avance, surtout si vous prévoyez de partir en week-end. Cependant, il est également possible de voir la statue depuis l’eau gratuitement et de profiter de la vue sur les toits de New York. Le ferry pour Staten Island est gratuit et passe juste à côté de la statue. À votre arrivée, vous pouvez soit courir de l’autre côté du terminal et essayer de reprendre le bateau pour Manhattan, soit rester sur place pour explorer l’île. Près de l’embarcadère, il y a des restaurants pour déjeuner ou faire du shopping à Empire Outlets, un nouveau centre commercial, encore avec peu de magasins.

Le New York Pass en vaut-il la peine ? New York compte des centaines d’attractions et de musées (les plus emblématiques comme le Guggenheim et le MoMA coûtent 25$ chacun). Cependant, la ville propose le New York Pass qui peut être acheté pour 1, 2, 3, 4, 5, 7 ou 10 jours et comprend environ 100 options de lieux à visiter. Plus on achète de jours, plus le prix journalier est réduit. Le visiteur peut visiter autant d’attractions que possible pendant la durée de son pass. L’idéal, pour faire des économies, serait d’acheter un pass journée et d’essayer de visiter les lieux les plus pertinents selon le goût de chacun. Est-ce pratique ? Faisons le calcul : le prix journalier du NY Pass est de 129 $. Si vous visitez deux musées et montez à l’Empire State Building le même jour, cela vous fera 139 $ (soit 10 $ de plus que le pass), mais vous risquez de courir d’un endroit à l’autre avec les minutes comptées. L’autre option est de prendre le pass de deux ou trois jours, mais pour l’amortir, il faudra tout de même visiter deux ou trois attractions chaque jour.

En bref, si vous êtes sûrs de remplir votre journée avec plusieurs activités coûteuses (cela inclut également le bus Hop-On-Hop-Off qui peut être utilisé comme moyen de transport), vous profiterez de nombreuses attractions à moins de leur coût habituel. Sinon, il vaudra mieux choisir celles qui présentent le plus d’intérêt, payer le prix « régulier » et y consacrer plus de temps.

Parlons enfin des billets les moins chers pour les spectacles de Broadway. À Times Square, il y a une file d’attente pour obtenir des billets pour les comédies musicales les moins chères, au TKTS local. Cependant, il n’est plus nécessaire de faire la queue. L’application TKTS (www.tdf.org/nyc/20/TKTS-Mobile-App) peut être téléchargée sur votre portable afin que vous puissiez acheter des billets « de dernière minute » pour les spectacles de Broadway à des prix abordables. On règle par carte de crédit et les billets imprimés sont à prendre 30 minutes avant le spectacle.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « New York: comment la visiter sans se ruiner »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.