Catégories
Environnement Culture Europe Destination

La Pologne naturelle et méconnue

On doit adopter une approche lente pour apprécier la beauté et les traditions de la Poméranie, de la Basse-Silésie et de la voïvodie de Sainte-Croix, des régions de Pologne hors des sentiers battus qui méritent d’être découvertes posément.

La Poméranie est une région de la côte baltique au nord-ouest du pays, caractérisée par d’immenses plages de sable blanc caressées par la brise marine qui forment un paysage en apparence désertique. Une expérience incontournable est celle des dunes mouvantes du Parc National de Słowinski, sur la côte, où le vent façonne des formes ondulées de sable blanc qui s’élèvent jusqu’à 40 mètres, recouvrant des bois entiers ou en révélant d’autres, enfouis au fil des siècles et cristallisés par le sel marin.

En voyageant vers l’est, on entre en Cachoubie, une région dans la région avec sa propre identité historique et culturelle; la population, en effet, a une langue indépendante du polonais. Sans grands centres urbains, la région est une terre pleine de lacs qui, selon la légende locale, sont les empreintes laissées par les géants qui l’ont fondé. Dans les petits villages cachoubes, loin des réalités industrielles, se trouvent des boutiques et des ateliers familiaux où vous pourrez admirer le précieux artisanat local et savourer les savoureuses recettes de la cuisine traditionnelle.

Le Parc Ethnographique Cachoube, musée en plein air de l’architecture régionale et monument de la culture locale qui rassemble granges, églises, moulins et écoles, toutes des constructions en bois du XVIIIe siècle à nos jours, vaut le détour. Situé dans un petit village au bord du lac Wdzydze, le parc est accessible en bus depuis Koscierzyna et Gdansk. Il y a deux adresses où séjourner : Lawendowa Osada à Przywidz, paradis de la lavande avec trois cottages indépendants entièrement en bois ; et Osada Słomiany-Zapal : Domek Paczek à Laskowice, avec des maisons traditionnelles de paille et d’argile dans la forêt de Tochula, avec sauna et possibilité d’excursions en bateau à rames sur le lac.

Le voyage se poursuit vers la Basse-Silésie, région entre la Pologne, la République tchèque et l’Allemagne, carrefour d’ethnies et de cultures différentes. Il est facile de se perdre dans les rues étroites de la vieille ville médiévale colorée de Wroclaw, la « Venise polonaise », où il est amusant de regarder autour de la ville pour les plus de 300 statues de gnomes.

Dans la région, ne manquez pas la mine d’or Kopalnia Zlota à Zloty Stok, à la frontière tchèque : le site minier séculaire propose, en plus d’une visite guidée de la mine, des excursions en bateau souterrain et la reconstitution fidèle d’un château médiéval village minier où vous devenez le protagoniste d’un voyage dans le temps et apprenez les anciennes techniques d’extraction sur de véritables machines d’époque.

Un centre mineur mais tout aussi pittoresque de la Basse-Silésie est Boleslawiec, célèbre pour la céramique traditionnelle aux décorations folkloriques, excellence de l’artisanat polonais exporté dans tout le pays : peintes à la main ou avec la technique du « tampon », les céramiques de Boleslawiec ont des décorations uniques à pois bleu vif points sur un fond blanc ou vice versa.

À la frontière tchèque s’étend la chaîne de montagnes des Sudètes, couverte de forêts denses et de formations rocheuses particulières telles que celles de Gory Stolowe. A Karpacz, dans le parc national de Karkonosze, se dresse le temple Wang, construit au début du XIIIe siècle en Norvège avec de longues planches de bois verticales sans l’aide d’un seul clou. Il fut ensuite démantelé et transféré au XIXe siècle à Karpacz à la demande de Frédéric-Guillaume IV de Prusse.

Le voyage se termine dans la région de Świętokrzyskie (Sainte-Croix), petite mais pleine de grandes surprises. C’est au cœur de la Pologne, caractérisée par les montagnes Świętokrzyskie, une imposante forêt de sapins et l’atmosphère mystérieuse des anciennes légendes sur les sorcières de la montagne Łysa Góra. En direction du nord, on se dirige vers le parc national de Swietokrzyski, caractérisé par d’anciennes formations rocheuses. C’est la destination préférée des randonneurs en raison des monticules de silex de tigre, également connus sous le nom de « diamant polonais ». A ne pas manquer, en effet, la visite des anciennes mines de silex de Krzemionki, patrimoine de l’Unesco, où cette pierre a une structure unique au monde.

Le long de l’ancienne route de pèlerinage du monastère de la Sainte-Croix, parmi les chênes millénaires, vous trouverez des villages médiévaux tels que Sandomierz, où il vaut la peine de s’arrêter pour admirer la vue féerique de la Vistule et déguster les délices de la cuisine locale préparée selon des recettes anciennes. et avec des ingrédients locaux.

Plus d’informations sur https://www.pologne.travel/fr

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.