Catégories
Aérien Travel Transport

Lufthansa: l’Etat allemand n’est plus dans le capital

L’Etat allemand a vendu toutes ses parts dans le capital du groupe aérien Lufthansa. Il était entré à hauteur de 20% en 2020, lors d’un plan de sauvetage massif face à la pandémie de coronavirus.

Lufthansa a été sauvé de la faillite

Lufthansa a été sauvé de la faillite par le gouvernement allemand en juin 2020, alors que le groupe était frappé de plein fouet par la pandémie. Berlin a accordé au groupe un plan d’aide massif de 9 milliards d’euros, comportant une entrée publique au capital à hauteur de 20%.

Une baisse constante de l’Etat dans Lufthansa

La présence publique avait été abaissée à 14,09% en 2021 et 9,92% en juillet dernier. La cession de ces dernières parts a rapporté 1,07 milliard d’euros à l’Etat, pour qui l’opération été globalement profitable, avec un « solde positif de 760 millions d’euros ».

Une sacrée purge

Après avoir supprimé plus de 30.000 emplois depuis 2020, Lufthansa prévoit aussi d’embaucher 5.000 personnes cette année, et un nombre équivalent en 2023.

On aimerait tant que l’Etat français puisse sortir du capital d’Air France-KLM avec autant de bénéfice. Vous y croyez ?

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.