3 mars, 2024
spot_img

Transavia: un passagère clandestine provoque deux atterrissages imprévus

Comment se fait-il qu’une passagère sans billet d’avion valide ait pu embarquer dans un vol Transavia pour Malaga? Pour l’instant, l’aéroport de Rotterdam, la compagnie aérienne et l’agent de sécurité en service au moment des faits ne veulent rien déclarer et attendent l’enquête des autorités néerlandaises. Voici les données publiées par le site d’informations hollandais AD (https://www.ad.nl/rotterdam/hoe-kon-een-vrouw-zonder-geldig-ticket-in-het-vliegtuig-stappen-niemand-wil-er-iets-over-zeggen~a1b8d8e1/)

La sécurité à l’aéroport de Rotterdam a échoué à plusieurs endroits lundi soir (3 octobre dernier). Ainsi, deux vols opérés par Transavia, la filiale d’Air France-KLM, ont dû faire des escales imprévues: un vol vers Malaga a atterri à Madrid, un autre vers Faro s’est arrêté à Bordeaux.

Tout a commencé avec le contrôle de sécurité à l’aéroport de Rotterdam-La Haye. Une femme s’y est présentée le soir, a mis tous ses objets sur la ceinture comme prescrit et s’est préparée pour l’inspection. Mais avant que cela ne se produise, selon le média néerlandais, elle a appuyé sur un bouton d’appel d’urgence.

Le personnel de sécurité était tellement distrait par l’alarme, que la femme a réussi à entrer dans la zone des départs sans être contrôlée, et sans carte d’embarquement.

Là, elle s’est apparemment dirigée vers le prochain avion au départ. Et elle est entrée dans l’appareil, encore une fois, sans que personne ne l’arrête. A bord, elle s’assit sur un siège vide: c’était un vol Transavia vers Malaga.

Ce n’est que lorsque l’avion a décollé que les agents du contrôle de sécurité ont réalisé qu’un passager était entré dans la zone de sécurité sans avoir été contrôlé. Les autorités ont ordonné que l’avion soit détourné vers Madrid, où la femme a été découverte et placée en garde à vue par la police espagnole. L’avion a dû être fouillé et n’a pu continuer vers Malaga qu’après un retard de près de quatre heures au sol.

A peu près en même temps que l’avion pour Malaga, un autre appareil a décollait de Rotterdam en direction de Faro. Comme on ne savait pas dans quel avion se trouvait le passager clandestin, cet avion a dû également dévier sa route et atterrir à Bordeaux. Ce n’est qu’une fois à terre que les autorités françaises ont constaté que la femme était sur un autre vol.

La police militaire enquête actuellement sur l’affaire. Le passager clandestin serait apparemment une femme russe. Des témoins oculaires à bord du vol de Malaga ont rapporté plus tard que la femme s’était comportée “étrangement” et avaient parlé aux autres passagers de trafic d’êtres humains.

A découvrir dans la même catégorie..

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour