15 juillet, 2024
spot_img

L’Australie préfère un aborigène au roi d’Angleterre…

L’Australie dit non à l’image du roi Charles III sur les nouveaux billets de banque. Au lieu du visage de feu la reine Elizabeth II, le billet de 5 dollars australiens n’aura pas celui de son successeur, mais une illustration qui célébrera la culture autochtone.

C’est ce qu’a annoncé la Reserve Bank of Australia, dans un pays de plus en plus critique à l’égard de la monarchie britannique, bien que membre du Commonwealth. La même source a précisé que les peuples autochtones seront consultés sur le nouveau design destiné à honorer la culture et l’histoire des premiers Australiens.

Les souverains britanniques apparaissent sur les billets australiens depuis 1923 et jusqu’en 1953, année du couronnement d’Elizabeth II, ils étaient présents sur toutes les coupures. Le visage de la reine ornait le billet d’une livre, puis le nouveau billet d’un dollar de 1966.

La politique actuelle de l’Australie parie sur la méritocratie, et l’idée que quelqu’un puisse être dans leur devise nationale par droit d’aînesse est contestée, tout comme l’idée d’avoir Charles d’Angleterre comme chef d’État. Un gouvernant non élu qui continuer de figurer sur pièces de monnaie et billets de banque à la place des dirigeants locaux et des ancêtres des premières nations n’est plus justifiable à l’heure de la vérité et de la réconciliation qui souhaite une indépendance formelle, culturelle et intellectuelle.

La banque centrale a déclaré que sa décision était soutenue par le gouvernement travailliste de centre-gauche du Premier ministre Anthony Albanese, favorable à une éventuelle transition vers une république australienne. La disparition de l’effigie des dirigeants a été saluée par le Mouvement républicain australien (ARM), soulignant que les peuples autochtones ont précédé la colonisation britannique de 65 000 ans.

A découvrir dans la même catégorie..

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour