27 mai, 2024
spot_img

Le tourisme médical et de bien-être est très présent sur le salon ITB 2023

Le tourisme médical est un secteur qui a bien des difficultés à émerger en France. Il y a plusieurs raisons, la moindre enquête diffusée à la télévision évoque un ou plusieurs problèmes. Par ailleurs, la quasi gratuité des soins médicaux incite les patients à se faire soigner en France. Mais certaines spécialités sont chères et il est possible de trouver une solution à l’étranger. Dans tous les cas, le salon ITB Berlin n’hésite pas à mettre en avant le tourisme médical ainsi que celui du bien-être.

Un pavillon entièrement dédié à ce segment important

Pour la première fois, de nombreux experts du tourisme médical et de santé d’Allemagne et du monde entier partageront leurs connaissances dans leur propre hall (26c) entièrement dédié à ce segment. 

Le marché du tourisme médical est en progression

Le marché du tourisme médical est très important et en croissance rapide. Pour mettre en perspective la rapidité avec laquelle cette industrie augmente, sachez que le marché était estimé à près de 12 milliards d’euros en 2020, qui est passé à 14 milliards d’euros en 2021. Les estimations actuelles placent la valeur globale du tourisme médical mondial à plus de 50 milliards d’euros d’ici 2028.

En moyenne, 14 millions de personnes voyageront en dehors de leur pays d’origine pour recevoir une forme de traitement médical. Ils ne voyagent pas non plus pour des soins de qualité inférieure. Plus de 40 % d’entre eux recherchent des soins à l’étranger pour avoir accès à une technologie améliorée, à des périodes d’attente plus courtes et à des prestataires de soins spécialisés.

Côté exposants, la Turquie fait partie des pays fortement représentés 

Le marché du tourisme médical en Turquie, qui est évalué à environ 3,5 milliards d’euros en 2022. Il devrait croître annuellement de 5 %. La Turquie est en train de devenir l’une des destinations les plus prisées en matière de tourisme médical en raison du tarif abordable qu’elle offre par rapport à de nombreux autres pays. 

Selon les données de l’organisme de santé publique turque, l’USHAŞ, la Turquie a un problème avec la qualité des soins de santé. Les inspections devraient être renforcées par le ministère de la Santé, selon l’organisme. Les entreprises illégales nuisent à l’image du pays. La plus problématique serait la greffe de cheveux. 

Attirés par la promesse d’un sourire parfait à un prix imbattable, 150 000 à 250 000 patients étrangers affluent chaque année en Turquie, selon l’Association dentaire turque (TDB). Il s’agit de l’une des destinations de tourisme dentaire les plus prisées au monde avec la Hongrie, la Thaïlande et Dubaï. Mais là encore, la British Dental Association a tiré la sonnette d’alarme sur le phénomène, alertant sur les “risques considérables… de traitements à prix cassés” à l’étranger. L’association britannique met en garde contre de nombreux cas d’infections et “couronnes et implants mal ajustés qui sont tombés”. Patrick Solera, du syndicat des dentistes français, s’est dit horrifié de voir des influenceurs se rendre en Turquie “pour se faire tailler les dents”.

La Thaïlande promeut depuis longtemps le tourisme médical

La Thaïlande est une destination de tourisme médical de haute qualité et à faible coût, attirant des touristes médicaux des pays asiatiques, du moyen-orient et du Pacifique. Fin 2021, la Thaïlande comptait 60 hôpitaux et établissements médicaux accrédités JCI. La Thaïlande est une option populaire à faible coût pour de nombreux types de procédures, y compris les cosmétiques, les soins dentaires, la chirurgie cardiaque, les procédures orthopédiques et les bilans de santé généraux.

L’hôpital international de Bumrungrad, par exemple, est devenu le plus grand hôpital privé d’Asie du Sud-Est avec des revenus de plus de 540 millions de dollars et une marge nette de plus de 20 %, la plus élevée parmi les hôpitaux privés thaïlandais.

Des conférences seront organisées durant le salon

Le Medical Media Networking répondra aux questions durant un déjeuner. L’événement est parrainé par l’ Office Catalan du Tourisme . Rika Jean-François, commissaire à la responsabilité sociale des entreprises à ITB Berlin et en charge de ce segment, et Thomas Bömkes, conseiller en tourisme médical à ITB Berlin, Diversity Tourism GmbH, prononceront le discours d’ouverture. Dans la soirée, FIT Reisen organisera une réception de réseautage au pavillon en coopération avec ESPA et Quality in Health Prevention.

Au tourisme médical, nous préférons nous concentrer sur le tourisme de bien-être 

Le tourisme de bien-être comprend diverses activités telles que les spas, les sources minérales, le ski, la randonnée, le yoga et autres. Ces dernières années, la demande croissante de thérapies de bien-être a entraîné une augmentation du nombre de spas, de sources minérales et de retraites de bien-être. Selon le Global Wellness Institute, le nombre d’établissements de spa dans le monde a augmenté de 7,3 %, passant de 149 252 en 2017 à 160 100 en 2020. De plus, le nombre d’établissements de sources thermales/minérales a augmenté de 352 de 2017 à 2020. s’est traduite par une augmentation des possibilités d’emploi. Par conséquent, une augmentation du nombre de spas ainsi que leur contribution aux revenus devraient stimuler le marché au cours de la période de prévision.

Le marché du bien-être devrait atteindre des sommes folles

Aujourd’hui, le marché du bien-être annonce un chiffre d’affaires de 920 milliards d’euros. Il devrait atteindre 2100 milliards d’euros d’ici 2030 selon le rapport

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour