2 mars, 2024
spot_img

Hôtel Hoshinoya Bali: relaxation à la japonaise et spiritualité au cœur de la jungle d’Ubud

L’Hoshinoya Bali est le premier établissement à être construit en dehors du Japon en 2017, niché à l’est de la ville d’Ubud, dans la jungle balinaise au sommet d’une colline avec une rivière sacrée qui coule en contrebas.

Offrant une expérience unique axée sur les charmes locaux de chaque destination et un niveau élevé d’omotenashi, l’hospitalité à la japonaise, cet hôtel de luxe appartient à la chaîne Hoshino Resorts gère plus de 60 hébergements au Japon et à l’étranger.

Les villas et l’espace de vie

Les villas bordent trois piscines en forme de canal; chacune dispose d’une terrasse offrant des coins lounges au bord de la piscine et des gazebos aux toits de chaume alang alang, conçus sur mesure pour profiter du climat tempéré de Bali. Ensemble, les villas forment une sorte de village contournant élégamment les piscines : une caractéristique de conception qui ne peut être pleinement appréciée que depuis l’eau. Les espaces partagés offrent un confort contemporain dans un cadre balinais classique, tout en profitant de la brise rafraîchissante provenant de la vallée fluviale.

Les jardins donnent à ces espaces aquatiques l’apparence de ruisseaux naturels, un rappel aux vallées fluviales que l’on trouve dans cette partie de Bali. En haut de la vallée, une promenade a été construite le long d’un ancien canal, élément clé du système d’irrigation balinais traditionnel appelé subak.

En sortant de la réception, située dans une partie isolée de l’établissement, les convives posent le pied sur cette promenade et sont immédiatement transportés dans la jungle balinaise. Une série de gazebos en forme de cage à oiseaux surplombe la promenade et donne sur la vallée. Ici, les hôtes peuvent se détendre dans un environnement offrant une vue imprenable sur la nature majestueuse environnante.

Les murs en pierre des espaces de vie, au bord de la piscine, présentent également des gravures sophistiquées avec des motifs végétaux et animaux, créant ainsi un lien esthétique entre l’intérieur de la villa et les jungles majestueuses qui s’étendent au-delà de la propriété. Le design respecte la philosophie balinaise qui consiste à équilibrer l’humain avec le naturel et le surnaturel. Les portes shoji (architecture japonaise), l’andon (source de lumière japonaise) et l’utilisation de l’espace sont soigneusement intégrés à la manière balinaise, où le meilleur des deux cultures cohabite pour n’en former plus qu’une.

Les piscines

Trois piscines en forme de canal traversent l’établissement. Elles sont ouvertes toute la journée et accessibles depuis les villas, juste après une zone privée délimitée par un jardin aquatique soigneusement aménagé. Le long des 70 mètres de piscine se trouvent des salons et des gazebos où les hôtes peuvent se relaxer. À Bali, il est de coutume de prendre plusieurs douches ou bains par jour pour rester à l’aise dans la chaleur tropicale de l’île. Les convives sont invités à participer à cette tradition pour une expérience des plus relaxantes au bord de l’eau.

Le spa

Niché dans une vallée entourée d’un vert profond, le spa propose une expérience apaisante grâce au massage balinais. Les cabines du spa sont situées à mi-chemin en bas de la colline de l’hôtel, permettant aux voyageurs d’être plus à l’écoute des sons et des énergies de la jungle, ainsi que de la rivière Pakerisan en contrebas : un environnement plus propice à la relaxation profonde. Les gommages corporels et les huiles bénéficient du riz biologique, des herbes ou des épices utilisées dans la tradition balinaise, et apportent une profonde relaxation physique et mentale.

Se délecter des joies de la cuisine balinaise

Bali est un trésor d’ingrédients et d’épices naturelles : le thon, la crevette tigrée noire et d’autres délices de la mer sont préparés avec de la chayotte, des légumes à feuilles et d’autres produits locaux, et assaisonnés avec du curcuma et un large éventail de gingembres. La cuisine de l’hôtel mêle les plaisirs de la cuisine traditionnelle balinaise et indonésienne tout en gardant les techniques de la cuisine japonaise.

Le restaurant de l’hôtel, dirigé par le chef Noriyuki Hamada (plus jeune gagnant du Bocuse d’Or Japon en 2004) propose une cuisine nippone à travers des plats originaux et créatifs. Chaque saison, une riche variété de minéraux abonde les forêts japonaises qui se conserve dans les ingrédients. Ils sont soigneusement sélectionnés par le chef qui les utilise dans sa cuisine en mettant l’accent sur les poissons et produits de saison, subtilement dressés.

La rencontre harmonieuse entre le savoir-faire d’excellence français et l’identité culinaire japonaise du chef, créent ainsi un univers unique. La profondeur de son exploration des saveurs japonaises s’exprime par l’utilisation subtil du dashi (bouillon) et des condiments.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour