3 mars, 2024
spot_img

ETIAS: le système européen devrait être prêt en 2024, avec trois ans de retard

ETIAS, un acronyme pratique pour “European Travel Information and Authorization System”. Il devait être lancé cette année, mais il vient d’être repoussé à 2024. Il obligera les visiteurs hors d’Europe, à demander, payer et ensuite recevoir une approbation documentée pour entrer dans les pays Schengen.

La nouvelle date de lancement a été discrètement mise à jour sur le site officiel de l’Union européenne

“À partir de 2024, quelque 1,4 milliard de personnes originaires de plus de 60 pays exemptés de visa devront disposer d’une autorisation de voyage pour entrer dans la plupart des pays européens”, peut-on lire sur le site internet. Il est encore indiqué que “ETIAS n’est actuellement pas en activité et qu’aucune demande n’est recueillie à ce stade.”

Les résidents des pays ci-dessous auront besoin de l’ETIAS pour entrer en Europe

Si vous venez de l’un de ces pays et que vous prévoyez de visiter l’un des 30 pays européens énumérés ci-dessus pour un séjour de courte durée , vous aurez besoin d’une autorisation de voyage ETIAS.

Il existe des exigences spécifiques en matière de documents de voyage pour les ressortissants de certains pays exemptés de visa – assurez-vous de vérifier si celles-ci s’appliquent au document de voyage que vous possédez.

Si vous venez de l’un des pays exemptés de visa énumérés ci-dessus et que vous êtes un membre de la famille d’un citoyen de l’UE ou d’un ressortissant de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège ou de la Suisse, veuillez lire cette FAQ pour plus d’informations sur la demande d’une autorisation de voyage ETIAS . .

Pour plus d’informations, consultez le site https://etias.com/

Pour aller au Royaume-Uni ?

Les visiteurs d’Europe, d’Australie, des États-Unis et du Canada devront bientôt demander l’autorisation d’entrer au Royaume-Uni. Connu sous le nom d’autorisation de voyage électronique (ETA), le ministère de l’Intérieur a l’intention d’introduire le programme d’ici la fin de 2023. Le système fait partie du plan du Royaume-Uni visant à numériser entièrement ses frontières d’ici 2025. 

L’ETA n’est pas un visa mais il donne l’autorisation d’entrer dans le pays

Tous les visiteurs qui n’ont actuellement pas à demander de visa devront obtenir une ETA avant de voyager. Il n’y a pas encore de liste complète des pays, mais les visiteurs américains, canadiens, australiens et probablement européens devront en obtenir un pour entrer au Royaume-Uni. 

Combien ça coûte ?

À l’instar du système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) aux États-Unis, des frais minimes seront associés au processus de demande. On ne sait pas encore combien cela coûtera, mais des programmes similaires dans d’autres pays vont de 5 € à 20 €.

Il est conseillé aux voyageurs de faire leur demande au moins quelques jours avant leur voyage prévu et l’approbation doit être accordée dans les 72 heures. 

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour