3 mars, 2024
spot_img

Monténégro: un camp de concentration converti en hôtel de luxe

Est-ce une bonne idée ? Pendant la Seconde Guerre mondiale, plus précisément à partir du 30 mai 1942, les forces fascistes du alors royaume d’Italie de Benito Mussolini transforment le fort sur l’île de Mamula, au Monténégro, en camp de concentration. Ce camp était connu pour la torture et la cruauté envers les prisonniers. 

Réaménagement en un complexe de luxe par Samih Sawiris dont la famille reste propriétaire de FTI

Début janvier 2016, le gouvernement du Monténégro, malgré les objections de ceux qui étaient autrefois emprisonnés sur l’île, a approuvé un plan de conversion du site de cet ancien camp de concentration en une station balnéaire de luxe par la société suisse Orascom Development Holding AG. L’ancien secrétaire général des Nations Unies, Boutros Boutros-Ghali, avait précédemment écrit au Parlement monténégrin en exprimant sa surprise que la « seule solution pour préserver et utiliser le fort soit un simple arrangement commercial et un accord de privatisation »

Iriez-vous dormir dans un ancien camp de concentration ?

Le bâtiment était autrefois une prison fasciste italienne où plus de 100 personnes auraient été torturées à mort. Cependant, le projet a rencontré de nombreuses critiques.  Les habitants ont honte. Un utilisateur a même écrit : “C’était un camp de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale et ma grand-mère y a été emprisonnée. Ce devrait être un musée, pas un hôtel ou un casino”

De nombreux utilisateurs critiquent le fait que l’histoire du bâtiment n’a pas été traitée de manière adéquate.

L’île de Mamoula était une forteresse, il y a longtemps

Les Habsbourg avaient construit l’île comme forteresse au 19ème siècle avant d’être utilisée plus tard comme prison par les fascistes. Le site Internet de l’hôtel fait référence à son histoire de forteresse. Le fait que l’île ait également été utilisée comme prison n’est pas mentionné.

L’hôtel annonce qu’il organisera régulièrement des journées portes ouvertes et un mémorial accessible 365 jours par an, “pour que l’histoire ne soit pas oubliée”.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour