22 juillet, 2024
spot_img

Guatemala: le volcan Fuego est entré en éruption

Le volcan Fuego, le plus actif d’Amérique centrale et proche de la capitale (Guatemala City). Il a éjecté des cendres et de la lave, ce qui a entraîné la fermeture préventive d’une route à proximité. 

“Il y a des rapports de coulées pyroclastiques coulant sur les pentes du volcan”, a déclaré l’Organe de coordination de la protection civile (Conred) dans un communiqué. “Le panache reste à une altitude de 6 000 mètres au-dessus du niveau de la mer et est chargé de cendres abondantes se déplaçant vers l’ouest et le sud-ouest à plus de 50 km”, a-t-il déclaré. 

Selon Conred, l’éruption reste “à un niveau élevé” et des “cendres abondantes” ont été signalées dans au moins sept communautés sur les pentes du volcan.

Des panaches de gaz et de cendres se sont propagés à l’ouest et au sud-ouest du volcan de 3 763 mètres de haut, situé à 35 km au sud-ouest de la ville de Guatemala entre les départements d’Escuintla, Chimaltenango et Sacatepéquez. 

L’éruption a commencé tôt le matin. “il pourrait y avoir une augmentation des émissions, avec des colonnes plus élevées de gaz et de cendres, de violentes explosions chargées de cendres et des coulées de lave dans d’autres directions”, a ajouté l’Agence Civile  de Protection. La lave peut voyager de cinq à sept kilomètres depuis le cratère, ce qui nécessite une surveillance constante de certaines communautés proches du cratère. Les routes ont été fermées et environ 250 personnes ont été évacuées de deux communautés voisines après que le volcan soit devenu de plus en plus actif, crachant des cendres et des coulées pyroclastiques.

Les pompiers du département ont déclaré aux journalistes qu’après une évaluation des risques, il avait été décidé d’évacuer les habitants des communautés de Panimache 1 et 2 dans la municipalité de San Pedro Yepocapa dans le département de Chimaltenango, à l’ouest de la capitale. Des personnes ont été emmenées dans des abris d’urgence alors que le niveau d’alerte est abaissé. Parmi les évacués figurent des enfants, des femmes et des hommes âgés qui vivent dans des maisons modestes à proximité du volcan. 

Le 3 juin 2018, le volcan Fuego a déclenché une avalanche de matériaux enflammés qui a dévasté la municipalité de San Miguel Los Lotes à Escuintla et une partie de cette rue à Sacatepéquez, faisant 215 morts et autant de disparus.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour