2 mars, 2024
spot_img

L’UE veut que les moteurs de recherche de vols affichent également l’alternative train

Selon le Parlement UE, de nombreuses liaisons ferroviaires entre villes européennes ne sont pas réservées parce qu’elles ne sont pas proposées par les moteurs de recherche.

La Commission espère montrer aux voyageurs des itinéraires de voyage alternatifs et ainsi faire un pas supplémentaire vers un continent climatiquement neutre, ce que l’UE souhaite devenir avec le Green Deal d’ici 2050. 

Les critiques proviennent notamment des opérateurs ferroviaires. Certaines entreprises européennes comme Renfe en Espagne, la SNCF en France ou la Deutsche Bahn ne souhaitent pas partager leurs informations de voyage et de tarifs avec les sites de recherche, car elles ne veulent pas que leurs concurrents obtiennent ces données. La Communauté européenne des entreprises ferroviaires et d’infrastructures (CER) avance même que le projet pourrait entraîner une hausse du prix des billets.

Ce qui devrait changer

Une nouvelle loi européenne devrait donc être adoptée pour permettre aux fournisseurs de réservation en ligne de devenir plus facilement de véritables fournisseurs de services de mobilité numérique multimodaux (MDMS), selon les informations d’Energy Monitor.

À l’avenir, les voyageurs verront toutes les liaisons aériennes, ferroviaires, routières et maritimes. En outre, les entreprises de transport devraient être obligées de mettre leurs données à disposition des plateformes de recherche. Selon les projets de l’UE, les clients devraient également pouvoir acheter des billets combinés pour différents modes de transport via toutes les plateformes online.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour