2 mars, 2024
spot_img

Le charme du Japon en hiver

Avec une géographie caractérisée par des milliers de monts et volcans, près des trois quarts du territoire japonais sont des reliefs montagneux. Lorsque l’hiver enveloppe le Japon de son manteau blanc chaque année, ce sont donc plusieurs régions du pays qui deviennent de véritables paradis enneigés pour les amateurs de poudreuse.

Profitez sous un ciel dégagé, de la plus belle des poudreuses, puis plongez-vous dans une source chaude et enfin régalez-vous dans un izakaya. Pour les amateurs d’activités de plein air, la neige, la culture différente et les expériences locales japonaises seront uniques.

Pourquoi le Japon a-t-il la meilleure neige?

En hiver, de l’air froid et sec arrive de Chine et de Sibérie. Celui-ci collecte une grande quantité d’humidité dans la mer du Japon, forme un gros nuage de neige et frappe les montagnes de l’archipel japonais, provoquant des chutes de neige. Il n’est pas rare qu’environ 50 cm de neige continuent de tomber plusieurs nuits d’affilée notamment face à la mer du Japon (dans les zones marquées en rouge sur la carte).

La neige poudreuse est différente de la simple neige. Les conditions froides et sèches sont importantes pour que chaque morceau de neige soit lisse, comme de la farine sans humidité, et pour créer une neige poudreuse qui vous donne la sensation en glissant de flotter comme une bulle de champagne.

Regardez à nouveau la carte. Hokkaido et la région du Tohoku ont en particulier des températures basses en raison de leur latitude élevée, ce qui permet de profiter d’une poudreuse aux fins cristaux de neige.

Les régions intérieures de Nagano et de Hida ont des températures basses car ce sont des hauts plateaux entourés par les Alpes japonaises, et la teneur en eau des nuages ​​de neige diminue à mesure qu’ils traversent plusieurs montagnes, créant de la neige poudreuse. C’est vraiment un endroit spécial où vous pourrez profiter de la poudreuse et d’un ciel dégagé dans une zone plus ensoleillée que la côte de la mer du Japon.

Skier au Japon en mars est amusant, car vous pouvez profiter de la douceur du printemps avec les bourgeons qui poussent sur le sol, mais la meilleure saison pour la neige poudreuse s’étend de janvier à début février.

De plus, notamment les grandes stations de ski proposent de nombreuses expériences – autres que le ski et le snowboard – comme les raquettes, le vélo sur neige ou les feux d’artifice, ce qui les rend idéales pour les voyages en famille.

Où skier près de Tokyo?

Grâce à sa relative proximité avec la chaîne de montagnes des Alpes Japonaises, Tokyo a des stations de ski qui n’ont rien à envier à nos stations européennes, même à moins de 2h de la capitale.

Dans la préfecture de Nagano, Hakuba est peut-être l’un des domaines skiables les plus connus du Japon. À environ 4h de Tokyo, cette ville de montagne a comme palmarès d’avoir accueilli les Jeux Olympiques d’hiver de 1998. Vous y trouverez un choix de plus d’une douzaine de stations de ski.

La région de Yuzawa, dans la préfecture de Niigata, est également une destination populaire pour les skieurs. C’est aussi l’une des sélections de stations de ski les plus proches de Tokyo, accessibles en environ 2h.

De retour dans la préfecture de Nagano en plein cœur des Alpes Japonsaises, Shiga Kogen est une autre région appréciée pour ses 21 stations de ski, paradis des amateurs de ski et de snowboard, avec une variété de pistes unique.

À 2h de Tokyo, le Mont Naeba et ses pistes de ski perchées dans les hauteurs de la préfecture de Niigata peuvent même être une excursion à la journée au départ de la capitale japonaise, pour une escapade au ski.

Pour ceux qui sont plus intéressés par le cadre que la qualité des pistes, difficile de faire mieux que la station de ski Fujiten, ou Fujiyama Snow Resort Yeti, non loin de là. Comme leur nom l’indique, ces stations sont au pied du Mont Fuji, et offrent une vue imprenable sur ce symbole intemporel du Japon.

Où skier au nord du Japon?

En s’éloignant de Tokyo, le nord de l’île principale de Honshu et surtout l’île d’Hokkaido possèdent parmi les meilleures stations de ski du monde, avec plus de poudreuse – au prix de températures bien plus froides.

Niseko, à Hokkaido, est sûrement la région skiable la plus connue du Japon. Épicentre du ski nippon – Niseko est surnommée “la capitale mondiale de la poudreuse”, rien que ça. À environ 2h de Sapporo, cette immense station possède des pistes pour tous niveaux et divers sports d’hiver, ainsi que du hors-piste.

Avec plus de neige et moins de monde, Rusutsu est une alternative de choix par rapport à Niseko. À seulement 30 min de Niseko, Rusutsu peut aussi être un day trip pour changer d’air.

Tout près de Sapporo, Teine est la plus grande des stations de ski en périphérie de la capitale d’Hokkaido. Utilisée pendant les JO d’hiver de 1972, cette station est agréable pour tous niveaux et aisément accessible.

Dans la région du Tohoku, et plus précisément en préfecture d’Iwate, Appi Kogen possède 21 différentes stations de ski, facilement accessibles et appréciées des locaux plus que des touristes internationaux.

Connue pour ses fameux “snow monsters”, un phénomène naturel fascinant, la station de Zao est une autre incontournable de la région du Tohoku. Ces monstres de neige sont d’ailleurs illuminés la nuit à certains endroits, et certaines pistes sont praticables de nuit.

Sources chaudes

Pour les Japonais, se détendre dans une source chaude ou dans un bain en plein air tout en admirant le paysage des Alpes japonaises ou la campagne rustique du Japon pendant que la neige tombe est l’un des moments les plus relaxants.

Les Japonais appréciant particulièrement l’onsen en hiver, la grande majorité des stations de ski au Japon, de part leur situation géographique en montagne, sont aussi des villes à onsen. N’oubliez pas de profiter d’une expérience de ski authentique japonaise en terminant votre journée à slalomer les pistes en vous relaxant dans de sublimes sources chaudes, entourés de paysages enneigés.

Saké et chambres  à neige (Yukimuro)

Pour les Japonais, neige et sources chaudes sont associées au saké : déguster des ingrédients locaux selon les méthodes traditionnelles est une belle façon de profiter du pays ! Dans les régions enneigées du Japon, il existe le terme yukimuro. Il s’agit d’une chambre à neige – en fait, un réfrigérateur naturel fabriqué en recouvrant la neige tombée pendant l’hiver avec de la paille, etc. Ce savoir a été transmis de génération en génération. Chez Hakkai Jozo à Niigata, du saké spécialement brassé est stocké pendant de longues périodes dans cette salle de neige. En plus de la température stable dans la chambre à neige, il n’y a pas de vibrations causées par les moteurs, etc., et les ingrédients peuvent être vieillis longtemps sans stress, ce qui donne une saveur douce.

Depuis l’Antiquité, la neige a contraint les gens à mener une vie peu pratique, par exemple en fermant les transports, mais c’est précisément à cause de ces inconvénients que sont également nées la sagesse et les coutumes culturelles favorisant un mode de vie durable. Pouvoir apprécier cette culture est l’un des charmes des zones rurales japonaises en hiver.

Pour en savoir plus, voici les conseils du JNTO : Faire du ski au Japon

Pour préparer votre voyage d’hiver au Japon, voici le site du spécialiste Japan Experience: https://www.japan-experience.com/fr/preparer-voyage/savoir/voyager-au-japon/voyager-au-japon-en-hiver?utm_source=winter2023&utm_id=NL

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour