2 mars, 2024
spot_img

Florence: un vignoble sur le toit du nouveau terminal de l’aéroport?

L’aéroport de Florence, en Italie, s’agrandit avec un nouveau terminal et ajoute un nouveau cru qui aura la dénomination d’origine contrôlée “Aeroporto di Firenze-Peretola DOCG” devenant ainsi la douzième région viticole de Toscane à porter le prestigieux label.

L’aéroport de la capitale toscane sera considérablement agrandi dans les années à venir, compte tenu du nombre croissant de passagers. L’ensemble du projet -plusieurs fois reporté- devrait être achevé en 2038. L’année dernière, 3,1 millions de personnes ont transité par l’aéroport, soit 7 % de plus qu’avant la pandémie. En on s’attend à voir le chiffre monter à 6 millions.

Une idée originale ou une drôle d’idée?

Le projet prévoit un nouveau terminal de 50 000 mètres carrés, dont une place centrale très spacieuse avec divers magasins, inspirés des places traditionnelles des villages toscans qui servira de point de rencontre pour les passagers à l’arrivée et au départ. De plus, la ligne de tramway T2 le reliera le centre-ville de Florence. Outre le nouveau terminal, une extension de la piste des 1 750 mètres actuels à 2 400 mètres et une rotation de la piste sont également prévues.

Mais la véritable particularité de ce projet se trouve en hauteur: le vin sera cultivé sur le toit en pente de 7,7 hectares du terminal et les vignes seront réparties sur 38 rangs sur toute la longueur du bâtiment.

Un projet controversé

Le toit vert est « une ode à la tradition viticole toscane », selon le bureau new-yorkais de l’architecte uruguayen Rafael Viñoly, à l’origine du design. On y explique que les vignes sont cultivées par un vigneron de la région. Après les vendanges, son vin sera également produit et vieilli dans les caves situées dans le même terminal.

Pour rendre le vignoble possible, les architectes doivent prendre en compte des facteurs tels que la répartition du poids, le drainage et l’effet du vent. De plus, le microclimat d’un toit est très différent de celui d’un vignoble traditionnel, ce qui entraîne des problèmes avec plus de chaleur et plus de vent ainsi que la proximité des avions… qui pourraient ajouter des notes de kérosène en bouche aux futurs cépages…

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour