27 mai, 2024
spot_img

OMS: environ la moitié de la population mondiale est exposée au risque de dengue, zika et chikungunya

Près de quatre milliards de personnes dans le monde risquent d’être infectées par les deux espèces de moustique Aedes -Aedes aegypti et Aedes albopictus (tigre)- qui sont ensemble responsables de maladies telles que la dengue, le Zika, le chikungunya et la fièvre jaune (rappelons que la population mondiale actuelle est de huit milliards d’habitants, donc il s’agit d’un individu sur deux).

Aedes albopictus. Le moustique tigre est essentiellement urbain. Son caractère anthropophile (qui aime les lieux habités par l’homme) explique qu’une fois installé dans une commune ou un département, il est pratiquement impossible de s’en débarrasser (données du site http://sante.gouv.fr)

Cet avertissement vient de la chef de l’équipe des arbovirus de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Diana Rojas Alvarez. L’épidémiologue a souligné que ce nombre – quatre milliards – augmentera d’un autre milliard dans les décennies à venir, principalement en raison de facteurs tels que le réchauffement climatique et l’adaptation du moustique Aedes aux hautes altitudes. Rappelons que l’insecte est déjà présent dans les montagnes du Népal et de Colombie ainsi que dans les pays de la région des Andes.

L’aedes aegypti est, comme le moustique tigre, diurne et très agressif

La prolifération des cas est due à des facteurs environnementaux tels que l’augmentation des précipitations et donc de l’humidité, qui favorisent la reproduction des moustiques, ainsi que l’augmentation des températures mondiales, deux phénomènes provoqués par le changement climatique.

Selon l’experte, les cas d’infection ont augmenté régulièrement au cours des quatre dernières décennies. Cependant, en 2023, il y a eu ce qu’elle a appelé une augmentation très significative des cas et des décès dus à la maladie. « Un nouveau record », a-t-elle déclaré, soulignant plus de six millions de cas signalés et plus de sept mille décès dus à la dengue dans 80 pays.

En ce moment, l’OMS surveille activement les flambées et les épidémies de dengue dans au moins 23 pays, dont 17 en Amérique du Nord et du Sud, et en Asie, comme c’est le cas du Sri-Lanka.

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/dengue-and-severe-dengue#:~:text=La%20dengue%20est%20une%20infection,d’infections%20survenant%20chaque%20ann%C3%A9e.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour