19 mai, 2024
spot_img

Perpignan, la dynamique occitane

« Non, notre ville n’est pas une destination de passage puisque les visiteurs y séjournent, surtout en été » défend Laurence Herlin Lemaire, directrice de Tourisme Perpignan Centre du Monde. Pourquoi ce qualificatif ? Dali surnommait cette cité de caractère, lovée entre la grande bleue et les Pyrénées-Orientales.

Perpignan, la dynamique occitane

Développer le B to B

Perpignan reçoit 25,4% de visiteurs étrangers provenant surtout du Bénélux, de Grande-Bretagne et d’Espagne. Depuis le Brexit, les Irlandais du Sud (ou de la République d’Irlande) ont pris le dessus. Ces bons scores ont de quoi réjouir l’office du tourisme local, qui a pris son indépendance, en sortant de l’agglomération en janvier 2023. Désormais, sa priorité consiste à développer le B to B. Pour ce faire, il a créé 4 clubs ciblés : le convention bureau, l’agritourisme, savoir-faire, un groupe loisirs et un club prémium. Autre motif de satisfaction de l’office du tourisme, la programmation d’événements en 2024.

Castillet, Perpignan

Des événements variés

Cette année, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Perpignan célèbre son 700e anniversaire. Un vaste programme à la clé : expositions, conférences, concerts, animations, visites guidées, colloques d’historiens.

Le mercredi 15 mai, la flamme olympique sera dans les Pyrénées-Orientales. Après le pic du Canigou au petit jour, elle se dirigera vers Prades, Font-Romeu, Céret, Villeneuve-de-la-Raho, Port-Vendres et Collioure. Avant d’atteindre Perpignan en fin d’après-midi où se dérouleront des festivités.  

Tradition typiquement catalane, la fête des Feux de la Saint Jean se tient tous les ans dans la nuit du 23 juin. Pour la petite histoire, depuis 1964, le feu allumant l’immense brasier au sommet du Canigoune s’éteint jamais !

Le 36ème Festival International de Photojournalisme « Visa pour l’image » est programmé du samedi 31 août au dimanche 15 septembre 2024. Gratuite, cette manifestation s’adresse surtout aux professionnels la première semaine. Et au grand public, la seconde semaine. Considéré comme le plus grand festival du genre, c’est l’occasion de découvrir le travail de nombreux journalistes   témoignant de la réalité de ce monde tourmenté.

Une ville d’art et d’histoire.

Carrefour d’échanges, Perpignan, capitale du royaume de Majorque au XIIIe siècle, sous influence espagnole jusqu’en 1659, revendique son identité catalane. Un caractère bien spécifique que le visiteur apprécie dans ses ruelles colorées et son architecture.

Cette cité de 120.000 habitants compte plus d’une trentaine d’édifices classés monuments historiques. Parmi les incontournables : l’élégante Loge de la mer, ancien tribunal maritime abritant l’hôtel de ville, l’étonnant Hôtel Palms et son patio paradisiaque, le Palais des Rois de Majorque. Sans oublier la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste, chef d’œuvre de l’art gothique méridional. La vue de sa nef de 70 m de long est spectaculaire depuis le Campo Santo, ancien cloître-cimetière édifié au XIVe siècle.

Actuellement, Perpignan dispose de 15.700 lits touristiques. Mais sa capacité hôtelière devrait augmenter de 1.400 chambres, si le projet privé de grand centre ludique axé sur le cinéma et l’image virtuelle voit bien le jour à l’horizon 2027. Affaire à suivre.

Martine Denoune

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour