19 mai, 2024
spot_img

Le travel planner, est-il l’ennemi juré des agents de voyages?

Les réseaux sociaux relaient actuellement différentes positions concernant la fonction de travel planner. Nous allons tenter d’y voir plus clair sachant que bon nombre d’agents de voyages se sentent menacés. 

Travel planner versus agent de voyages

Les agences de voyages ont de nombreux compétiteurs

Ce n’est pas nouveau, les agences se trouvent régulièrement face à de nouveaux concurrents. Ils ont en partie raison, car les possibilités de réserver un voyage sont très diverses et le numérique a amplifié le phénomène. 

Les compagnies aériennes

Les compagnies aériennes fournissent la “matière première” aux agences de voyages, mais elles aussi sont des concurrents sérieux à travers les ventes directes. On peut évoquer les compagnies dites régulières (loyalty airlines), mais aussi et surtout les compagnies low-cost. 

Il suffit de réserver un vol sur le site de Ryanair et vous aurez aussi des offres pour réserver un hôtel ou une location de voitures. Une fois votre réservation effectuée, vous serez relancé régulièrement par la compagnie aérienne irlandaise pour acheter bien d’autres prestations. 

Les voyagistes et les réceptifs

Nombre de voyagistes offrent des réductions notables à certains groupements, associations ou comités d’entreprises. La plupart des tour-opérateurs envoient régulièrement des newsletters à leurs clients et prospects. 

Quand on regarde les chiffres publiés par Orchestra, on reste un peu sceptiques, car les nombres de clients et chiffres d’affaires semblent très modestes surtout quand on les compare avec ceux réalisés en Allemagne ou au Royaume-Uni. 

Il faut également signaler que de nombreuses agences organisent elles-mêmes le voyage de leurs clients via des réceptifs et des compagnies aériennes low-cost ou régulières. Ces opérations ne sont pas comptabilisées par Orchestra.

Vendre la France

Traditionnellement, les agences de voyages ont toujours commercialisé les destinations étrangères en négligeant la destination la plus prisée des Français, à l’exception des agences de la grande distribution comme Auchan, Carrefour, ou Lidl. Quand on observe les chiffres chaque année, le pourcentage de vacanciers restant en France est toujours d’au moins 75%. 

Une grande partie du chiffre d’affaires dans les campings, gîtes et locations de vacances en France est réalisée directement sans intermédiaire. 

Le travel planner est un freelance

Depuis quelques années, on assiste à une nouvelle entrée sur le marché du tourisme: les travel planners. Il existe encore très peu d’informations et de chiffres sur ce métier de freelance.

Un conflit se fait jour entre agents de voyages et travel planners. L’agent de voyages rassure ses clients du fait qu’il possède des assurances en cas d’imprévus, tandis que le travel planner met en avant sa fonction de conseiller et non de vendeur de voyages.

Quelle formation pour être travel planner ?

Il n’existe pas de formation d’État pour devenir travel planner. Tout le monde peut devenir un travel planner même sans connaissance ni expérience que ce soit dans la vente, la relation client ou le tourisme. Pour certains, être travel planner est synonyme d’indépendance, de transparence et créativité.

Son rôle est de proposer un véritable programme sur-mesure selon les besoins des clients. Le travel planner est un indépendant et doit trouver ses propres moyens de rémunération. Ce type de métier est relativement courant aux Etats-Unis.

Le travel planner assure qu’il ne propose pas un voyage standardisé, en répondant de façon personnalisé aux goûts et besoins des clients voyageurs. Par ailleurs, le travel planner choisit librement ses fournisseurs. Ce n’est pas toujours le cas des agences de voyages, dont les réseaux auxquels ils appartiennent ont une liste de fournisseurs qui acceptent les conditions qui leur sont imposées. 

Le tableau comparatif ci-après a été conçu par CDMV, mais il va sûrement être actualisé. Il est indiqué que l’EDV travaillerait sur une doctrine de bonnes pratiques:

Tableau CDMV

A découvrir dans la même catégorie..

2 Commentaires

  1. Très intéressant.. Tableau très édifiant..
    Cela a toujours existé mais les agents de voyages dont beaucoup sont de vrais conseils en voyages sont encore une fois soumis à une concurrence pas très loyale et même parfois risquée pour les voyageurs .. Il faudrait un diplôme d’état pour les Travel Planneur..

  2. Les frontieres sont effectivement en train d’exploser. Non seulement agents de voyages et travel planners, mais aussi influenceurs, receptifs, TO, journaux… il est sans cesse plus difficile de savoir où commence le rôle de l’un et où finit celui de l’autre. Il fut sans aucun doute s’y habituer et voir comment valoriser les atouts des agences si on veut qu elle gardent un rôle clef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour