17 juin, 2024
spot_img

Arts et Vie: nouvelle brochure Escapades autour des voyages culturels

La folle journée de Bilbao, Les secrets du diamant noir, Saint-Jacques-de-Compostelle et la route des camélias, Lille et les musées du Nord, La romanité en Provence, Tanger la ville blanche, L’Islande terre de neige et de feu, L’Algarve au temps des arbres en fleurs, L’Ombrie des primitifs, Les villas médicéennes, La Catalogne romane, La route du mimosa …

La nouvelle programmation Escapades automne hiver 2024-2025 d’Arts et Vie est une porte ouverte sur l’actualité́ culturelle d’une quinzaine de pays. De la Lettonie au Portugal, en passant par le Maroc, l’Algérie et l’Autriche, l’Italie, les Pays Bas et la France, avec plus de 50 propositions différentes, dont le point commun est leur contenu culturel ciblé. Une ou deux villes, une thématique, un festival, une exposition constituent le cœur de ces séjours qui permettent d’être acteur du foisonnement de la vie culturelle en France et à l’étranger. 

Une formule en phase avec les attentes des amateurs d’art d’aujourd’hui, adeptes de séjours en France ou en Europe au contenu culturel intense.

Avec les escapades Arts et Vie, on s’évade quelques jours et l’on revient avec le sentiment d’être parti longtemps, la satisfaction d’avoir beaucoup vu, beaucoup appris et l’envie de repartir très vite.

Parmi les nouveautés de cette édition, voici une sélection d’idées originales pour visiter les expositions dont tout le monde parlera à l’automne, profiter de festivals encore confidentiels ou visiter Venise, juste avant le carnaval, en compagnie d’une historienne d’art.

Bruxelles et le Festival de Flagey

Une image contenant plein air, ciel, Place centrale, Palais

Description générée automatiquement

On coche quelques jours en décembre afin de profiter du Music Chapel Festival de Flagey. Un événement qui est en train de se tailler une belle réputation dans l’univers des festivals de musique classique et qu’Arts et Vie est heureux de proposer pour la première fois aux mélomanes. Pour le plaisir de joindre visites culturelles dans la journée et concerts de musique classique en soirée.

Outre la visite des grands classiques incontournables, la Grand Place et les magnifiques maisons des corporations, la vieille ville, l’Atomium, les serres royales, les Musées Royaux des beaux-Arts de Belgique, cette escapade est aussi l’occasion de découvrir deux mouvements qui ont fortement marqué l’histoire de la ville : l’Art Nouveau et le Surréalisme.

Au fil du parcours Art Nouveau, on déambule dans le quartier Louise, avec ses maisons et hôtels particuliers tout en courbes, en arabesques et en motifs floraux : l’hôtel Tassel et Solvay (V. Horta), la maison du comte Goblet d’Alviella et l’hôtel Otlet (O. Van Rysselberghe), la maison Ciamberlani et celle du peintre Janssens (P. Hankar), l’hôtel Hannon et la maison de Victor Horta, chef de file de l’Art Nouveau bruxellois. L’exubérance du décor des façades se prolonge à l’intérieur, dans les cages d’escaliers, les pièces à vivre et jusqu’au mobilier.

Le parcours Surréalisme retrace l’aventure surréaliste à Bruxelles autour du poète Paul Nougé et du peintre René Magritte. On part sur les traces de ces artistes, des lieux où ils se réunissaient, on découvre les fresques géantes de Paul Delvaux et René Magritte, puis l’on visite le musée Magritte récemment ré-ouvert avec 39 nouvelles œuvres avant de se détendre dans l’ambiance conviviale du café “La Fleur en papier doré”, le rendez-vous artistique et littéraire des surréalistes que fréquentèrent ensuite Hergé et Jacques Brel, deux enfants du pays.

–   Avec deux concerts dans le cadre du festival (programme disponible dès le mois de juillet sur le site artsetvie.com)

Escapade Bruxelles et le Festival de Flagey, 4j/4n, du 04.12 au 07.12.24, au départ de Paris : 1400 €/pers

Festival Bach à Bruges

Une image contenant plein air, ciel, nuit, maison

Description générée automatiquement

Que tous ceux qui aiment Bruges et adorent Bach réservent sans tarder leur place pour cette escapade de charme. C’est une nouveauté qui risque d’attirer de nombreux amateurs d’art et mélomanes. L’occasion de flâner, en journée, dans la ville, au fil des canaux et des musées et d’assister, en soirée, à deux concerts. L’un de ces concerts aura lieu dans le prestigieux Concertgebouw, inauguré en 2002 et considéré par certains comme l’un des 1001 bâtiments dans le monde à voir avant de mourir !  

Tout le charme de la petite Venise du nord est à portée de main. On se balade à pied dans la vieille ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco : la Grand-Place et ses maisons à pignon, les halles et le beffroi, la place du Bourg, l’église Notre-Dame qui abrite une vénérable Vierge à l’Enfant de Michel-Ange, les béguinages et leurs jardins …

Au musée Hans Memling, installé dans le bâtiment médiéval de l’ancien hôpital Saint Jean, on se familiarise avec l’œuvre de ce peintre allemand qui devint citoyen de Bruges en 1465. Puis, c’est le Concertgebouw, célèbre pour son architecture, son acoustique et sa collection d’art.

Le séjour s’achève avec la découverte du musée Groeninge et ses inestimables trésors, dont la Vierge au chanoine Joris Van der Paele de Jan Van Eyck, le tryptique Moreel de Hans Memling, le portrait d’une famille de Bruges de Jacob van Ost le Vieux et jusqu’au surréalisme belge avec des œuvres de René Magritte et Paul Delvaux …

–          Avec 2 concerts :

• Le 23 janvier au Maz, danse et musique : Femke Gyselinck orchestre et ensemble B’rock Orchestra Musique: Johann Sebastian Bach, Johann Philipp, Krieger, Gustav Mahler, Hendrik Lasure

• Le 24 janvier au Concertgebouw, ensemble Collefium Vocale Gent : Johan Sebastian Bach – Keinen hat Gott verlassen – BWV 369

Escapade Festival Bach à Bruges, 3J/2n, du 23.01.25 au 25.01.25, au départ de Paris : 1150 €/pers

Venise et les grands maîtres

Une image contenant embarcation, plein air, transport, bateau

Description générée automatiquement

Janvier à Venise, la ville affiche une belle sérénité avant la frénésie du carnaval … Arts et Vie invite à profiter de ces conditions idéales avec une escapade savante dédiée à l’École de Venise et au foisonnement artistique de la Sérénissime durant la Renaissance, sous la houlette de Juliette Ferdinand, professeure d’histoire de l’art et conférencière. Celle-ci propose des visites guidées en journée complétées par des conférences magistrales et des concerts en soirée.

L’occasion, pour ceux qui apprécient l’élégance et le faste de la peinture vénitienne, d’approfondir leurs connaissances à travers la visite des palais, églises et musiques abritant les œuvres de ses peintres les plus emblématiques : Bellini, Titien, Tintoret, Véronèse.

Après la visite de Saint Marc et du Palais des Doges, on découvre le musée Correr et ses collections de peinture vénitienne en compagnie de Juliette Ferdinand. C’est aussi sous son égide que l’on visite l’envoûtante Ca d’Oro, avec la galerie de peintures Giorgio Franchetti et la Ca Rezzonico, consacrée aux arts décoratifs vénitiens et ornée de merveilleuses fresques de Tiepolo.


À la galerie de l’Académie, la conférencière propose un itinéraire pictural à travers la collection de grands maîtres vénitiens, en relation avec les œuvres visibles dans les scuole (Carpaccio, Mansueti, le Tintoret, Titien…). C’est ensuite la basilique Santa Maria della Salute et les trésors de sa sacristie :  Les Noces de Cana de Tintoret et plusieurs tableaux de Titien : Caïn et Abel, Le Sacrifice d’Abraham, David et Goliath et Saint Marc en majesté avec les saints Côme, Damien, Sébastien et Roch.  

–          Deux conférences de Juliette Ferdinand en soirée :

• La Renaissance de la couleur à Venise

• La Musique dans l’art vénitien

–          Et deux soirées musicales :

• Opéra de salon dans le palais Barbarigo Minotto.

• Concert de musique classique à l’église San Vidal.

Escapade Venise et les grands maîtres, 5J/4n, du 27.01.25 au 31.01.25, au départ de Paris : 1820 €/pers

Milan, de musées en expositions

Une image contenant mur, intérieur, cadre photo, galerie

Description générée automatiquement

Milan se prépare à accueillir au Palazzo Reale deux expositions-événement : “Edvard Munch”, une rétrospective organisée dans le cadre du 80e anniversaire de la mort de l’artiste norvégien et “Picasso l’étranger”, une exposition qui se propose d’interroger les rapports entre l’artiste andalou et la France. Deux manifestations très attendues qui seront au cœur de cette escapade.

Rendez-vous à la galerie Vittorio Emmanuele II qui symbolise la richesse de la ville avec ses boutiques de luxe et son décor fastueux. Depuis les terrasses de ses cafés, on découvre la cathédrale gothique du Duomo et son étincelante façade de marbre blanc ornée de dizaines de sculpture. Non loin de là, le Château Renaissance des Sforza a le privilège d’abriter la dernière œuvre, inachevée, de Michel Ange, la fameuse Pietà Rondinada, sur laquelle il travailla jusqu’à sa mort.

À la pinacothèque Brera on se promène à travers des siècles de peintures italiennes et européennes. Lors du parcours des anciennes basiliques, on découvre Santa Maria delle Grazie (La Cène de Léonard de Vinci). Puis, une demi-journée est consacrée à la visite guidée des deux expositions du Palazzo Reale.

La ville de Bergame est également au programme, comme une plongée dans le Moyen âge et la Renaissance grâce à ses monuments merveilleusement conservés : le palazzo della Ragione sur la Piazza Vecchia, le beffroi, la piazza del Duomo, la chapelle Colleoni, la basilique Santa Maria Maggiore, l’académie Carrara, musée et école d’art invitant à un voyage à travers l’histoire de l’art italien, de la Renaissance jusqu’au 19° siècle.

L’escapade se termine par la visite de la pinacothèque Ambrosiana où, entre autres chefs d’œuvres, on peut admirer la Corbeille de fruits du Caravage, aux fruits plus vrais que nature, jusque dans leurs imperfections !

Escapade Milan de musées en exposition, 5J/4n, du 18.11.24 au 22.11.24, au départ de Paris: 1580 €/pers

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour