Catégories
Europe Destination

L’Espagne en état d’alerte …

Baléares : reprise du test PCR obligatoire en cours

Face aux nouvelles vagues de contagion qui se produisent en Espagne, notamment dans les villes de Catalogne comme Barcelone ainsi que d’autres provinces, les autorités tirent la sonnette d’alarme. Les îles Baléares sont sur le point de reprendre les contrôles sanitaires à l’arrivée.

Il y a eu un premier essai mi-Juin

Les îles Baléares sont devenues, dans la seconde moitié de juin, le théâtre du projet pilote de relance du tourisme international. Dans le cadre de ce plan, les touristes qui se sont rendus dans l’archipel n’ont pas eu à subir de test de diagnostic pour la covid 19. Ils n’ont pas non plus dû passer par une quarantaine à leur arrivée sur les îles. Les Baléares considéraient qu’il suffirait de prendre la température des touristes et le remplissage d’un formulaire.

Reprise de contrôles sanitaires plus stricte

Le gouvernement des îles Baléares a annoncé qu’il enverrait, dans les prochains jours, une série de demandes au gouvernement espagnol, y compris la reprise des contrôles sanitaires (test PCR) à l’arrivée des touristes nationaux et internationaux, y compris ceux de l’espace Schengen.

En fait, les Baléares suivent ce qui a été mis en place aux Canaries

Les îles envisagent de demander aux touristes de se soumettre à ces contrôles à la source, une demande faite par les Canaries auparavant, principalement si ces personnes arrivent d’un pays où l’incidence du virus est plus élevée. La quarantaine obligatoire pourrait être également demandée.

Madrid veut des tests PCR dans les aéroports

La Communauté de Madrid, comme les îles Baléares, cherche à conclure un accord avec le gouvernement espagnol pour effectuer des tests sur les touristes à l’aéroport, en particulier ceux qui viennent de pays où les conditions de santé sont mauvaises. Une demande de test PCR serait exigée à l’arrivée. Il est évident que les touristes espagnols qui partiraient vers ces zones à risques auraient également droit au même châtiment. Madrid a enregistré 64 positifs importés jusqu’au 18 juillet, contre 26 enregistrés entre le 5 Mai et Juin.

Des mesures également à Barcelone

Le gouvernement catalan a également annoncé de nouvelles mesures de distanciation physique pendant 15 jours qui limiteront les rassemblements à 10 personnes. La zone touchée abrite environ 4 millions de personnes. La ville de Barcelone a vu les cas de COVID-19 tripler la semaine dernière.

Les bars sont source de contagions

Les autorités régionales de Cordoue, en Andalousie, ont confirmé une épidémie dans une boîte de nuit où 400 personnes étaient présentes. Plus tôt cette semaine, les autorités locales de Magaluf, une destination touristique populaire auprès de la jeunesse britannique, ont ordonné la fermeture de bars après la diffusion d’une vidéo montrant un comportement désordonné risquant d’amplifier la propagation du virus.

Il va falloir suivre les exigences et recommandations sanitaires chaque jour….

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.