Catégories
Aérien Transport

Le Qatar à la rescousse de British Airways et Iberia ?

L’industrie aéronautique a été subi de plein fouet la pandémie. Le groupe IAG constitué par British Airways et Iberia notamment), ne s’attend pas à ce que le trafic revienne aux performances de 2919. Il faudra attendre au moins 2023. IAG est constitué de British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus et Level.

British Airways a déjà annoncé des coupes sombres

La compagnie aérienne britannique a déjà annoncé son intention de supprimer jusqu’à 12 000 emplois, plus d’un quart de ses effectifs ! Par ailleurs, la compagnie retire de sa flotte ses Boeing 747, quatre ans plus tôt que prévu. Le trafic passagers au deuxième trimestre a diminué de plus de 98% par rapport à la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires du trimestre a baissé de près de 90%.

L’action en bourse a plongé

L’action d’IAG à la bourse de Londres s’est effondrée. Au 3 Février 2020, l’action valait 600GBX et au 31 Juillet à peine 165 GBX. La dette nette du groupe a grimpé de 38% au cours de l’année écoulée à près de 10,5 milliards d’euros.

Une augmentation de capital où Qatar Airways renforcerait son pouvoir

Qatar Airways est le premier actionnaire du groupe avec une participation de 25,1%. IAG a déclaré que le Qatar soutiendrait l’augmentation de capital. Certains experts estiment le montant de la participation à 2,75 milliards d’euros. Le Qatar recherche deux sièges au conseil. Les actionnaires voteront sur les nominations et l’augmentation de capital en septembre. Goldman Sachs, Morgan Stanley et Deutsche Bank devrait souscrire, ce qui pourrait doubler le nombre d’actions IAG en circulation. Un analyste a indiqué : « Les investisseurs doivent choisir entre doubler leur investissement ou être considérablement dilués »

IAG ne renonce pas Air Europa

Les négociations pour acquérir Air Europa restent en cours. Il semblerait que le groupe britannique pourrait réduire de 50% son investissement initial qui était d’un milliard d’euros. Les négociations sont toujours en cours. Pour le groupe Air Europa serait un actif stratégique pour être incontournable sur la plateforme de Madrid.

Les fonds que devraient recevoir IAG serviront à combler les pertes abyssales. Le directeur général d’IAG, Willie Walsh, a déclaré que le groupe avait conclu un accord avec Boeing et Airbus pour reporter les livraisons de 68 nouveaux avions qui devaient rejoindre le groupe au cours des deux prochaines années. Il n’a pas précisé quelles compagnies aériennes seraient les plus touchées par les reports.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.