Catégories
Mer / Océan Croisière

Une autre compagnie de croisières touchée par le coronavirus

Hier nous apprenions que le Paul Gauguin des Croisières Ponant avait dû stopper à Tahiti car, il y avait à bord un cas positif au coronavirus. Cette fois la compagnie norvégienne Hurtigruten qui est également atteinte. On n’en n’a pas fini avec la Covid19, qui continue à faire des ravages dans le secteur du tourisme. Mais pour combien de temps ?

Hurtigruten a suspendu toutes ses croisières d’expédition

La société norvégienne a rapporté que « en réponse à cette épidémie de coronavirus à bord du MS Roald Amundsen, elle suspendrait temporairement toutes ses expéditions à la voile sur MS Roald Amundsen, MS Fridtjof Nansen et MS Spitsbergen jusqu’à de nouvelles informations »

La compagnie avait repris ses croisières

Hurtigruten avait repris son activité le 16 juin, après la suspension de ses activités en raison de la pandémie de coronavirus, pour effectuer la route Bergen-Kirkenes. C’est avec les conseils des autorités sanitaires expertes, que la compagnie avait repris son activité le 16 juin avec une capacité moindre à bord.

36 passagers infectés par la Covid19

La société a testé les 158 membres d’équipage du MS Roald Amundsen, dont 36 ont été testés positifs et les 122 autres négatifs. Par ailleurs, quatre membres d’équipage vraisemblablement infectés ont été isolés. Cependant, les autorités sanitaires norvégiennes enquêtent pour savoir si l’entreprise norvégienne a violé la réglementation sur les coronavirus, puisqu’elles indiquent que 32 des employés infectés sont des membres d’équipage philippins qui auraient dû être mis en quarantaine. La situation est encore confuse.

Le navire est au port ! Il a rejoint la flotte d’Hurtigruten en 2019

Selon la compagnie, le navire est actuellement amarré dans la ville norvégienne de Tromso, sans passagers à bord. Le MS Roald Amundsen a été ajouté à la flotte en 2019. Il est doté d’une nouvelle technologie hybride écologiquement durable qui réduit la consommation de carburant et montre au monde que la propulsion hybride sur de grands navires est possible.

fb-share-icon Tweet

3 réponses sur « Une autre compagnie de croisières touchée par le coronavirus »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.