Catégories
Événement Sanitaire

Pourquoi tous les professionnels réclament des tests antigéniques ?

Une cohorte d’organisations représentant l’industrie aéronautique, les transporteurs aériens, les aéroports, l’industrie du tourisme et du voyage (BAR France, CLIA, FNAM, GIFAS, IATA, Les Entreprises du Voyage, SCARA, SETO, UAF, UMIH) ont publié un communiqué appelant à la mise en place urgente de tests antigéniques dans les aéroports pour faciliter les déplacements des voyageurs.

Le transport aérien en chute libre

Le rebond de la crise sanitaire, la fermeture des frontières et la situation économique dégradée « ont entrainé une forte réduction de la demande de transport aérien pour les mois à venir. A ce stade, selon IATA, la chute du trafic aérien est de l’ordre de 70% sur l’ensemble de l’année 2020 ».

Un diagnostic rapide pour les passagers

Selon ces organisations, la mise en place des tests antigéniques permettrait un diagnostic rapide sur les plateformes aéroportuaires françaises. D’après eux, de grands aéroports en Europe, comme à Milan, à Rome, à Francfort et à Londres, se doteraient déjà de ce dispositif.

Une clef pour restaurer la mobilité

Alexandre de Juniac, directeur général de l’IATA a indiqué : « La clé pour restaurer la liberté de mobilité à travers les frontières est le test COVID-19 systématique de tous les voyageurs avant le départ. Cela donnera aux gouvernements la confiance nécessaire pour ouvrir leurs frontières sans modèles de risque complexes qui voient des changements constants dans les règles imposées sur les voyages. Tester tous les passagers leur redonnera la liberté de voyager en toute confiance. Et cela remettra des millions de personnes au travail »

Les voyageurs approuvent

La recherche d’opinion publique de l’IATA a révélé un fort soutien pour le test COVID-19 dans le processus de voyage. Quelque 65% des voyageurs interrogés ont convenu que la quarantaine ne devrait pas être requise si une personne est testée négative pour le COVID-19. Le soutien des passagers pour les tests est évident dans les résultats de l’enquête suivante :

84% ont convenu que des tests devraient être exigés de tous les voyageurs

88% ont convenu qu’ils étaient prêts à subir des tests dans le cadre du processus de voyage

Une enquête sur 4 700 entretiens à travers le monde

L’enquête auprès des passagers mentionnée dans ce communiqué a été commandée par l’IATA. Au total, 4 700 entretiens ont été menés en ligne entre le 25 août et le 31 août sur 11 marchés (Australie, Canada, Chili, France, Allemagne, Inde, Japon, Singapour, Émirats arabes unis, Royaume-Uni et États-Unis). La taille de l’échantillon était de 500 dans tous les pays autres que le Chili, le Japon, les Émirats arabes unis et Singapour où elle était de 300. Rockland Dutton Research & Consulting a préparé le questionnaire et l’analyse, ainsi que la collecte et la tabulation des données par Dynata.

Certains laboratoires sont déjà prêts

Le géant pharmaceutique suisse Roche va lancer un nouveau test antigénique réalisable en gros volumes. Appelé Elecsys SARS-CoV-2 Antigen, ce test destiné à être réalisé en laboratoire permet de détecter la présence d’antigènes spécifiques du coronavirus en seulement dix-huit minutes, a indiqué le groupe suisse dans un communiqué. Ce dernier devrait aider à désengorger les systèmes de santé.

Son lancement est prévu pour la fin de l’année dans les pays acceptant le marquage de conformité européenne CE. Le groupe suisse compte également déposer une demande d’autorisation accélérée pour le marché américain.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *