Catégories
Hébergement Sujets de Société

Quand Booking.com découvre les clients LGBT

Booking aura mis du temps à offrir une proposition pour les clients LGBTQ. D’autres prestataires se sont spécialisés sur ce créneau lucratif. Si certains pays vont avoir une offre conséquente comme l’Espagne, l’Allemagne ou la Hollande ; il n’est pas certain que les hôteliers français aient bien compris les enjeux …

Booking.com lance TravelProud

Travel Proud est la tentative de Booking de supprimer les barrières auxquelles sont confrontés les voyageurs LGBTQ +. La plate-forme de voyage est configurée pour afficher les propriétés « inclusives » sur une page distincte de la plate-forme dans les villes du monde entier.

Booking.com Nous apprend les misères que connaissent les LGBT

Plus de 70 pays dans le monde considèrent l’homosexualité comme une activité illégale … Booking a oublié d’écrire que les gays étaient persécutés et mis en prison comme en Indonésie et même en Tunisie. Même certains pays « démocratiques » acceptent mal les homosexuels comme la Pologne ou la Hongrie.

Désormais les hôteliers peuvent prouver que leur hôtel accueille dignement les LGBT

Les partenaires sur le site Web peuvent montrer que leur établissement est « inclusive » en devenant Proud Certified. Le programme est actuellement au stade pilote, mais Booking espère en faire une fonctionnalité standard sur sa plateforme.

Que veut réellement signifier « inclusive » ?

Il ne s’agit pas dans ce cas de l’écriture inclsive… qui fait débat (avec raison) en France. C’est un terme anglais assez vaste qui ne concerne pas uniquement les gays et lesbiennes. Il s’agit de l’acceptation de la diversité sur le lieu de travail. Quand on évoque la diversité, on peut parler d’inclure :

Âge – Le genre – la Religion – l’Ethnicité – la Race et culture – l’orientation sexuelle

Comment obtenir la certification Travel Proud?

Obtenir un badge Travel Proud pour un hôtel est un processus en trois étapes :

1 – Tout d’abord, les partenaires doivent demander à au moins un membre du personnel de suivre la formation « Proud Hospitality », qui sera alors le fier représentant certifié de l’établissement.

2 – Deuxièmement, une fois certifiés, les membres de l’équipe doivent s’engager à mettre en pratique ce qu’ils ont appris et dont ils ont besoin pour identifier les moyens par lesquels, avec leurs collègues, ils peuvent offrir des expériences inclusives aux clients LGBTQ +.

3 – Enfin, les représentants certifiés Proud doivent mettre la boîte à outils « Travel Proud Customer Toolkit » à la disposition de tous les collègues en contact avec les clients. La boîte à outils est censée servir de ressource pour aider les autres membres du personnel à répondre aux questions des invités LGBTQ +.

Qu’est-ce que la formation Proud Hospitality?

Booking.com s’est associé aux spécialistes de la formation hôtelière basés à New York, « HospitableMe », pour offrir une formation à l’accueil des LGBT … notamment. Le cabinet de conseil basé à New York est spécialisé dans la formation et le développement de stratégies pour l’accueil LGBT dans l’industrie du voyage.

Comment les partenaires peuvent-ils bénéficier de la certification Travel Proud?

Les propriétés qui recevront le badge Travel Proud seront répertoriées sur une page dédiée pour chaque ville. Les partenaires peuvent certainement bénéficier d’une plus grande visibilité pour leurs annonces auprès de la population LGBTQ + et, en fonction de l’intérêt à obtenir une certification, ils pourraient bénéficier d’une concurrence moindre dans ce créneau.

La phase pilote exclut la France …

Actuellement, Booking.com a déployé l’initiative Travel Proud à Berlin, Amsterdam et Manchester dans une phase pilote. Sur la base des commentaires reçus jusqu’à présent, l’OTA est optimiste quant à l’expansion du programme. Un porte-parole de Booking a déclaré avoir reçu « beaucoup de commentaires précieux et positifs de la part de partenaires sélectionnés qui ont participé jusqu’à présent ». Booking a l’intention d’étendre le programme à d’autres hôtels aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Il y a des concurrents sur cette cible comme Misterbnb

Le site de réservation de voyages basé à Paris Misterb & b est la plus grande plateforme de réservation au monde dédiée à la communauté LGBTQ + et à ses alliés. Actuellement, la plateforme de location à court terme répertorie plus d’un million de propriétés. Sa proposition de valeur est centrée sur l’offre d’une base de données de locations à court terme adaptées aux LGBTQ + de différents types de propriétés (maisons, chambres, appartements et hôtels / motels LGBT +).

Ou Fabstayz

La proposition de Fabstayz, basée aux États-Unis, est plus différenciée, les hébergements répertoriés sont effectués par des « FabHosts », eux-mêmes membres de la communauté LGBTQ +, soit par des « FabAllies » – des hôtes soutenant la communauté. Fabstayz insiste sur le fait que tous les hôtes de la plate-forme sont « FabQualified », ce qui signifie que, pour lister leur offre d’hébergement, ils doivent avoir un minimum de 7 mois d’expérience d’hébergement via une grande plate-forme de location à court terme et d’excellents avis, et ils doivent s’engager à soutenir financièrement la plateforme FabStayz.

Mais l’initiative de Booking est-elle à la hauteur de l’offre de ces acteurs de niche bien établis ?

Compte tenu du niveau d’implication et des avantages que peuvent avoir les opérateurs de niche, il est difficile d’évaluer si Booking.com sera en mesure de s’imposer comme un opérateur de voyage préféré pour la communauté LGBTQ +. Cependant, le programme Travel Proud attirera sûrement l’attention.

fb-share-icon Tweet

3 réponses sur « Quand Booking.com découvre les clients LGBT »

J’ai beau être gay, je ne vois pas d’intérêt particulier à choisir un hébergement LGBTQI+ friendly lorsque je pars en voyage, soit-il d’affaire ou de loisirs.
La génération née après-guerre a réclamé le droit à la différence et c’est grâce à elle que nous avons obtenu des droits. (merci les boomers)
La mienne (la génération X) réclame davantage le droit à l’indifférence.
Entant que gay assumé cisgenre, je préfère 1000 fois partir en vacances avec mes copains hétéro que de me retrouver dans un hôtel LGBTQI+ avec Alice Coffin.

Merci pour ce commentaire intéressant. Il faut aussi croire que nos choix en matière de voyage, d’hébergement sont différents qu’on soit homo, hétéro … et peu importe la génération. Parfois, j’ai envie d’un hôtel et une autre fois d’une location vacance. Les envies varient également avec le temps, les habitudes de voyages et le pays où nous nous rendons.

Il serait temps !

Mais le jour où cela sera possible partout n’est pas encore levé…

Si « La phase pilote exclut la France … » cela ne m’étonne qu’à moitié ! Au regard du nombre de fois où j’ai pu le suggérer et où j’ai été pris pour un imbécile par les hôteliers qui ne comprennent pas l’intérêt de la chose.

Ce qui serait plus souhaitable à mes yeux, c’est de voir un membre du staff d’un hôtel s’insurger contre les remarques ou insultes proférées par certains clients hétéros à propos de la présence de LGBT+ dans l’établissement.

Je l’ai vécu avec mon mari et, en générale, la direction préfère dire que nous devrions nous faire discret plutôt que de gêner le reste des clients… Qu’un couple gay couche dans le même lit, peu importe du moment qu’il paye mais que ce même couple gay se tienne par la main ou ose déposer un simple bisou affectueux est proprement intolérable, indécent et immoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *