Catégories
Mer / Océan Croisière

Pourquoi Costa Croisières modifie encore les programmes de ses navires ?

De nombreux clients, ayant déjà réservé, ne sont pas très heureux. La compagnie indique que ces changements font suite aux limitations encore en place dans certains pays européens, et compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique. Tout est bon pour justifier des changements et cela ne se limite pas à Costa Croisières… Nous en profitons pour évoquer un échange entre un client et le patron de TMR…

Costa Smeralda , le fleuron de l’entreprise propulsée au GNL, continuera jusqu’à fin février 2021 avec ses croisières d’une semaine exclusivement dédiées à l’Italie, qui font escale à Savone, La Spezia, Cagliari, Messine, Naples et Civitavecchia / Rome. Cet itinéraire remplacera celui d’Italie, de France et d’Espagne que le navire aurait dû effectuer à partir du 14 novembre 2020.

Costa Deliziosa continuera à proposer ses croisières actuelles en Grèce – avec des escales à Trieste, Katakolon / Olimpia, Athènes, Héraklion / Crète, Bari – jusqu’au 3 janvier 2021, au lieu de visiter également le Monténégro et la Croatie comme initialement prévu.

Costa Diadema reportera le début de ses longues croisières en Méditerranée au 6 avril 2021, proposant comme prévu un itinéraire de 14 jours en Turquie et un autre de même durée en Egypte et en Grèce.

Le nouveau navire Costa Firenze , actuellement en phase finale d’équipement à l’usine Fincantieri de Marghera, sera livré comme prévu à la mi-décembre 2020, mais ne commencera à proposer ses croisières d’une semaine en Italie, en France et en Espagne qu’à partir du 28 février 2021.

Enfin, les croisières Costa Favolosa Caraïbes sont annulées. Le navire sera remis en service à partir du 2 avril 2021, avec les «mini croisières» en Méditerranée. La croisière autour du monde 2021 de Costa Deliziosa est également annulée, avec la possibilité pour les clients de réserver l’édition 2022.

Costa prend des mesures pour informer tous les agents de voyages et clients concernés par les modifications du programme d’hiver 2020/21, qui se verront garantir un réacheminement conformément à la législation applicable. Si la situation nécessite de nouveaux changements, Costa ajustera rapidement ses programmes et informera ses clients en conséquence.

Les suites de la croisière TMR

« 7 personnes sont encore en confinement à Palerme dans des conditions limites depuis le 9 octobre et personne ne s’occupe vraiment d’elles, ni TMR, ni Costa. Une femme est retenue là bas sans symptômes particuliers alors que son mari est hospitalisé en France, atteint de la Covid. Va t il falloir que la presse écrite ou audiovisuelle s’empare du sujet pour que ça bouge ?Et toujours aucune information concernant notre indemnisation 12 jours après l’arrêt calamiteux de notre croisière sur le Diadema !! »

Jean Maurice Ravon de TMR aurait répondu :

« Nous sommes parfaitement d’accord, cette situation est scandaleuse, nous téléphonons tous les jours à ces clients. Les autorités italiennes ont décidé que pour les laisser partir, il fallait 2 tests négatifs. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Nous avons contacté le consulat de France à Palerme qui est au courant de la situation et nous a indiqué qu’en tout état de cause les autorités italiennes n’avaient pas le droit de garder ces personnes plus de 21 jours. C’est à dire encore 2 jours maximum. D’autre part, toutes ces personnes sont assurées (assurance COVID) et donc prises en charge pour leur assistance et leur retour. Nous prenons soin de nos clients dans la mesure de nos possibilités. Nous pouvons vous assurer que les autorités italiennes ne sont pas très coopératives. »

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *