Catégories
Ferroviaire Transport

La SNCF se confine …

A compter de ce mercredi 4 novembre 2020, l’offre des trains TGV et Ouigo sera réduite de 70% progressivement en raison de la baisse drastique de fréquentation.

Baisse logique du nombre de voyageurs

Comme l’avait prévenu le ministre chargé aux transports Jean-Baptiste Djebbari, la fréquentation étant en grosse baisse avec le reconfinement, la SNCF vient d’annoncer qu’elle supprimait jusqu’à 70% de ses TGV (trains inOui et Ouigo). « Des adaptations supplémentaires pourraient être mises en œuvre dans le courant de la semaine prochaine », a également prévenu la compagnie ferroviaire, rappelant que 93% des TGV avaient été supprimés lors du premier confinement de ce printemps 2020.

Jusqu’au 1er décembre 2020 au minimum

Les Français sont contraints de rester confinés à la maison pour freiner la propagation du coronavirus. Le Premier ministre Jean Castex a rappelé qu’il ne sera pas possible « de voyager au sein du territoire national, y compris d’une résidence principale vers une résidence secondaire ». Ainsi, plus aucun déplacement n’est possible entre les régions comme l’avait annoncé le président de la République au cours de son allocution au JT de 20 heures. Jean-Baptiste Djebbari avait prévenu que l’utilisation des transports publics allait durablement être affectée avec notamment la “démétropolisation” et le télétravail.

Dans quelle mesure les déplacements inter-régions sont-ils autorisés ?

Contrairement à ce week-end de la Toussaint, le billet SNCF ne fait plus office d’autorisation de déplacement. La présentation d’une attestation de déplacement et d’un justificatif (d’un médecin, d’un service public, d’un service de santé, de l’employeur ou de l’école) pour chaque voyage en train vous est ainsi nécessaire. Le non-respect de cette obligation est passible de 135 euros d’amende, pouvant monter à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours et jusqu’à 3 750 euros couplé à 6 mois d’emprisonnement à la troisième infraction en 30 jours…

Quel motif valable pour voyager…

Etant donné qu’aucune sortie non essentielle n’est possible pendant le confinement, si l’usager se voit dans l’obligation d’emprunter un train de la SNCF jusqu’au 1er décembre 2020, il doit pouvoir justifier son déplacement via une attestation de déplacement, disponible sous trois versions différentes, dûment remplie, accompagnée d’un justificatif. Les motifs de déplacement autorisés sont les suivants, avec quatre nouveaux qui rentrent dans le lot :

  • pour accompagner ou aller chercher son enfant à l’école
  • pour se rendre à un service public
  • pour se rendre dans un établissement d’enseignement ou de formation
  • pour se rendre à un concours ou un examen
  • pour des raisons professionnelles
  • pour des raisons de santé
  • pour un retrait ou une livraison de commande
  • pour participer à des missions d’intérêt général
  • pour effectuer des courses essentielles
  • pour accompagner une personne handicapé
  • pour porter assistance à un proche
  • pour effectuer des courses essentielles
fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *