Catégories
Amérique Latine Destination

Sao Paulo à la hauteur de ses ambitions

La vibrante capitale économique du Brésil est un concentré d’énergie créatrice qui l’a fait devenir LA ville culturelle de référence en Amérique Latine.

Sans doute, la puissance de cette mégalopole réside dans sa capacité à générer de la richesse, beaucoup et vite, et ça se voit. Les gratte-ciel, finis ou en cours de construction, se trouvent désormais un peu partout, et non seulement dans le quartier financier, ce qui confère à la ville son aspect désormais reconnaissable de Manhattan des tropiques. Parmi les classes sociales les plus aisées, cet engouement pour vivre tout en hauteur dans des gigantesques tours vient du fait que l’insécurité se perçoit réellement dans la rue.

L’avenue Paulista est la partie la plus élevée de São Paulo et sa valeur immobilière au m2 ne l’est pas moins. Entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, elle était remplie d’hôtels particuliers des magnats du café. Plus tard, elle fut l’épicentre de l’économie brésilienne, avec sa véritable jungle de gratte-ciel appartenant aux banques et aux grandes multinationales. Aujourd’hui, les finances se sont déplacées vers d’autres quartiers et la Paulista vit une deuxième jeunesse en tant que circuit culturel le plus dynamique d’Amérique du Sud.

Au numéro 1578 se trouve la grande institution de l’avenue : le MASP, musée d’art de San Pablo, petit colosse moderniste inauguré en 1968 et situé devant le parc Trianon, un carré de forêt atlantique qui survit miraculeusement dans cette jungle de béton de douze millions d’habitants. Au N°19, juste à côté du centre culturel de la banque Itaù, sied une tour de 18 étages, l’immeuble Sesc, avec sa superbe terrasse d’où l’on domine la ville.

La Japan House, au numéro 52, a été inaugurée fin 2017, et se situe exactement en face du Sesc. La communauté japonaise de Sao Paulo étant l’une des plus majoritaires au monde, il n’était pas donc étonnant que le gouvernement nippon ait décidé d’y implanter un centre culturel, tout comme à Londres et à Los Angeles. Dans ses salles d’exposition, des prototypes de robots futuristes coexistent avec des expressions d’artisanat millénaire, ainsi que la vente de cadeaux et de sushis à la hauteur de cette institution de qualité.

Last but not least, en septembre 2017, l’impressionnant nouveau siège de l’Institut Moreira Salles (IMS) s’est installé au N° 2424 de cette illustre avenue. Il s’agit de la fondation culturelle mise en place par le banquier et philanthrope Walter Moreira Salles, aujourd’hui dirigée par ses héritiers, dont le metteur en scène Walter Salles (Carnets de voyage, Central do Brasil).

C.A.T.

fb-share-icon Tweet

Une réponse sur « Sao Paulo à la hauteur de ses ambitions »

São Paulo est la ville que Blaise Cendrars disait « aimer bien » et trouver « selon son cœur ».
C’est une capitale de toutes les races qui recèle beaucoup de mystères. la Place de la république et les artères qui conduisent au Largo Do Arouche , le marché aux fleurs, les bars et les restaurants qui sont le rendez vous traditionnel des artistes , des intellectuels et des amoureux de la nuit. Ville de l’anarchie aujourd’hui quelque peu maîtrisée du développement des favelas, des prévaricateurs de la « Prefeitura » (mairie) des japonais, des italiens …on ne peut évoquer Sao sans parler des « fazendas » des alentours qui produisent le café, sans doute le meilleur du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.