3 mars, 2024
spot_img

Anne Hidalgo : comment ne pas contester la saleté de la capitale, l’insécurité, le déclin social et économique de Paris ?

Quand vous vous absentez une dizaine d’années de Paris, vous pouvez constater que la capitale a changé. La saleté est partout. L’insécurité est réelle. Le bruit des motos est devenu insupportable. Nous ne voulons pas parler au nom des politiques car ils sont tous actuellement dans des réflexions en vue des prochaines élections régionales et présidentielles. Nous ne faisons qu’un constat.

La saleté est une réalité

Il suffit de marcher dans la capitale pour voir que la saleté est partout. Il suffit de s’absenter plusieurs mois pour s’apercevoir combien Paris s’est dégradée. Il y a sûrement un problème d’éducation des habitants et de ceux qui visitent. Mais, il y a une réelle responsabilité de la Mairie de Paris. Les poubelles publiques qui débordent, les tags et les graffitis se propagent un peu partout. Les dégradations d’installations publiques apparaissent un peu partout. Il semblerait qu’aucun contrôle ou suivi soit mis en place.

La mairie de Paris : il n’y a pas de baguette magique !

Les proches de la maire dénoncent une « campagne de dénigrement » et une « haine anti-Hidalgo ». À tel point que le sujet a été abordé lors d’une réunion, entre la socialiste et ses adjoints. « Anne Hidalgo l’a répété : il faut que le moindre signalement d’une dégradation soit suivi d’une réaction », rapporte un participant, en référence à la plateforme d’alerte « Dans ma rue », qui traite chaque semaine quelque 10 000 anomalies. « On ne dit pas que Paris est propre partout, tout le temps », admet-on à l’Hôtel de ville. « C’est un problème de long terme, il n’y a pas de baguette magique. Dans ce cas, il faut aller apprendre comment font des villes comme Tokyo, Singapour ou Seoul !

https://twitter.com/saccageparis/status/1381478802526724102

L’hashtag #saccageParis est largement relayé

Il est vrai que certaines photos publiées sont anciennes. Mais, il est évident que nombre de parisiens ne sont pas heureux de voir ces dégradations.

On évitera d’entrer dans le débat politique

Les personnalités politiques de tout bord s’en sont données à cœur joie ! Le groupe « Changer Paris », qui réunit les élus Républicains, centristes et indépendants, réclame « la tenue immédiate d’un Conseil de Paris exceptionnel consacré aux problèmes de propreté et de salubrité ». Des personnalités de l’extrême droite se sont également engouffrées. C’est dommage, car au-delà des discours, les habitants attendent des actions concrètes.

L’insécurité de Paris est relayée partout dans le monde

Pour faire revenir les touristes, il va falloir améliorer la sécurité de la capitale. En 2019, il suffisait d’être à la sortie de la station de métro-RER « Charles de Gaulle » pour voir des jeunes, souvent d’Europe de l’Est, tenter de faire les poches des touristes chinois (notamment). Nous en avons été témoins. Si le braquage de Kim Kardashian reste en mémoire, des faits récents ont de quoi inquiéter.

Des voleurs sont entrés dans l’hôtel George V

L’hôtel cinq étoiles George V à Paris a récemment été la cible d’un vol. Des voleurs ont utilisé une hache pour briser le coffret à bijoux dans le hall. Ils ont pillé le contenu et se sont enfuis avec des bijoux d’une valeur de plus de 100 000 euros. Les deux voleurs encore inconnus se trouvaient sur un scooter. L’un des deux s’est ensuite approché des gardes de sécurité dans le hall avec un casque, des gants et une arme à feu et a ainsi pu accéder à l’hôtel. Avec les bijoux capturés, le duo a finalement fui la scène du crime. Personne n’a été blessé.

Un manque de caméras de surveillance à Paris

On compterait à peine 1200 caméras de surveillance à Paris. La ville de Nice serait dotée de plus de 2 500 ! Le nombre de caméras évolue en fonction de l’étiquette politique de la municipalité. Si les années 2014-2020 ont montré une forte progression, celle-ci est plus importante dans les villes administrées par la droite (Les Républicains et divers droite), où elle atteint 200%, et le centre (LRM et UDI) avec 126%, contre 63% d’augmentation pour la gauche (Socialistes, écologistes, communistes et divers gauche). Et début 2020, c’est dans les villes de droite que la couverture est la plus importante, avec deux fois plus de caméras par habitant que dans les villes administrées par un maire de gauche.

La misère dans la rue surprend les touristes

Des gens de tous âges, des jeunes et des vieux, des hommes et quelques femmes, parfois accompagnés de chiens, seuls ou en groupe. La plus belle ville du monde et ses proches palaces les ignorent. Les touristes sont souvent étonnés, de voir le nombre de SDF (sans domicile fixe) et l’entêtante odeur d’urine. Nous avons également des bandes maffieuses qui ont eu l’idée de joncher les rues des villes de « familles syriennes », ou réputées telles, puisqu’il suffit de tendre l’oreille pour entendre qu’il s’agit souvent de Roms. Les pouvoirs publics à Paris, mais aussi en province, autorisent la mendicité quotidienne et permanente. Il semble que ce problème n’intéresse que peu les politiques.

Le bruit est devenu insupportable

Si les parisiens traversent les rues avec prudence, ils doivent redoubler d’attention. Les vélos et les motos sont devenus insupportables. Les vélos ont envahi les rues sans faire réellement baisser le nombre de voitures à Paris. L’idée d’installer comme à Londres un péage au centre Paris est resté lettre morte. Il faut du courage politique. Les vélos ont l’avantage d’être silencieux. Mais les cyclistes amateurs sont pour la plupart indisciplinés. Qui a déjà vu un cycliste se faire verbaliser en passant un feu rouge ? Concernant les motos, le problème est pire. Si vous habitez dans une petite rue de Paris et que la mairie a décidé d’installer un parking à motos, la vie est devenue insupportable. Là aussi nombre de motards adorent faire vrombir le moteur de leur cylindrée. Quand la nuit est tombée (et malgré le couvre-feu actuel), le bruit devient insupportable. Bien sûr les forces de police sont occupées sur bien d’autres sujets.

On reviendra sur ce sujet régulièrement. Nous avons « la chance » d’avoir Jean-François Rial qui a été nommé président de l’office du tourisme de Paris. Comme il a l’oreille d’Anne Hidalgo, il lui fera (peut-être » passer des messages ! Non ?

A découvrir dans la même catégorie..

1 COMMENTAIRE

  1. Lorsque l’on arrive à un certain age, il est possible de constater la dégradation dans tous les domaines qui domine à Paris. Devons-nous nous arrêter à cette simple constatation, évoquer les coûts induis, reconnaître une forme d’impuissance et fermer nos écoutilles. Doit-on imposer plus l’habitant ou prioriser des actes. La réponse semble pourtant simple si la volonté est là et s’applique fermement. Mais il semble que ceux qui détiennent les clefs, ont un seul objectif, perdurer, sans trop tenir compte de ce qui pourrait leur être opposé. Mais qu’ils comprennent une fois pour toutes que cela ne peut durer éternellement et la leçon vaut pour ceux qui leur succèderont. Alors la morale dans tout cela:Je me gave d’abord sans penser au reste et advienne que pourra. Quelle tristesse! Ainsi va le monde en 2021 (Comme avant d’ailleurs)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour