Catégories
Lifestyle Epicuriens

Planète à emporter : le sandwich Monte-Cristo

Cet encas rapide n’a rien à voir avec le personnage célèbre d’Alexandre Dumas. Inventé dans les années 1950 en Californie, ce sandwich nord-américain s’inspire du traditionnel croque-monsieur français et doit sa particularité à sa pâte aux œufs dans laquelle il est frit. On le trouve aussi dans des versions sucrées avec de la confiture.

Les ingrédients sont les tranches de dinde ou du jambon de York et de gruyère (ou du tout autre type, comme le cheddar, l’emmental, le gouda…, pourvu qu’il soit fondant) entre deux tranches de pain de mie (ou du tout autre type…, pourvu qu’il soit sans croûte), trempées dans l’œuf et passées au gril ou à la poêle.

Contrairement au croque-monsieur, la béchamel est ajoutée à l’intérieur du sandwich afin qu’il puisse être mangé avec les doigts. La noix de muscade convient à tout ce qui est salé et contient du lait, donc idéale pour la béchamel. Mais on trouve aussi ces sandwichs agrémentés d’un peu de paprika, du curcuma ou du cumin moulu ajoutés aux œufs battus dans lesquels on trempe les tranches de pain avant de les faire griller.

Le Monte-Cristo en version sucrée pour le petit-déjeuner ou le goûter se compose généralement de trois tranches, est badigeonné avec de la confiture de fraises ou de framboises, et saupoudrée de sucre glace pour rehausser le contraste salé-sucré.

C.A.T.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *