3 mars, 2024
spot_img

Un magnifique roman à lire absolument. Que du plaisir …

    MAINE de J.COURTNEY SULLIVAN

Alice, 83 ans, la grand-mère dans ce roman chorus, décide de léguer à l’église la maison d’été familiale située dans le nord de l’état du Maine, à Cape Neddick. Au début de ce nouvel été, Alice n’en a parlé à personne. Le cottage, situé en bord de mer, est un lieu de villégiature paradisiaque. Il fut pendant 60 ans le lieu de vacances de la famille Kellher, des immigrants Irlandais, pour qui la religion catholique est plus qu’une religion, c’est une identité.

    Toutes les familles ont leurs secrets, leurs fêlures, l’auteur à partir de quatre personnages féminins, nous entraine dans une mythologie familiale.

    Alice

    La grand-mère, porte en elle un lourd secret. De fausses couches en fausses couches, elle devient mère de trois enfants. Les maternités lui ont toujours pesées. Alice rêvait d’être artiste peintre. Daniel son mari rêvait d’une femme au foyer et de fonder une famille.

    Kathleen

    Fille ainée d’Alice et de Daniel. Souffre de la beauté de sa mère qui ne l’aime pas. C’est le vilain petit canard de la famille. Son père, mort d’un cancer, l’adorait. Kathleen déteste tout ce qui est Kheller.

    Ann Marie

    On l’adore. Trop gentille, trop parfaite. Belle fille d’Alice qu’elle appelle maman. Son mariage avec Patrick Kheller c’est le rêve de sa vie. Elle voulait être femme au foyer et avoir beaucoup d’enfants. Elle est plus Kheller que les enfants Kheller. La vente de la maison familiale de vacances est une catastrophe inimaginable pour elle. Elle aime son mari qui l’aime et sa réussite sociale l’éloigne de la honte de son milieu de pauvres Irlandais.

    Maggie

    Fille de Kathleen. A l’inverse de sa mère Maggie, c’est une Kheller qui aime la maison dans le Maine, et la famille. Son statut de fille de Kathleen n’arrange pas ses relations avec Alice.

    Merveilleux roman de près de 500 pages qu’on ne lâche pas.  Maine confirme après les Débutantes, son premier roman, les qualités d’écrivain de J.Courtney Sullivan. L’étude psychologique de trois générations de femmes est remarquable. Ces femmes parlent de la difficulté d’être simplement femme, d’être mère, mais aussi de leurs envies, de leurs regrets, de la place qu’elles tiennent dans la famille. De la difficulté d’aimer et d’être aimés.

    J.Courtney Sullivan décrit la condition féminine sans concession.

    Enfin l’auteur délivre, dans ce superbe roman, une chronique familiale douce-amère.

    Un excellent roman

    Jean-François Colonna – Mai 2021

    MAINE J. Courtney Sullivan Le Livre de Poche 500 pages.

J.COURTNEY SULLIVAN

   Un excellent roman

   Jean-François Colonna 

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour