15 juin, 2024
spot_img

Booking.com : comment les hôteliers pourront-ils s’en passer ?

Les consommateurs ne savent pas toujours que le positionnement des hôtels sur la plateforme de Booking dépend, notamment, d’une meilleure commission offerte par l’hôtel. En Espagne, il semble que les hôteliers soient surpris par cette nouvelle. Pourtant ce n’est pas nouveau et les professionnels n’ont pas trouvé le moyen de se passer du site … un peu comme une drogue … faute d’avoir trouver le moyen de résister !

Booking.com surprend les hôteliers espagnols

Booking surprend avec des commissions plus importantes pour les hôteliers qui souhaitent un meilleur positionnement sur sa plateforme. Comme Google, Booking.com profite de son poids important dans la distribution. Le site vient de sortir un service « premium » dans le but d’accroitre sa rémunération.

Depuis le 15 Juin, un nouveau programme est né

Les hôteliers avaient déjà la possibilité de figurer dans le programme de partenariat privilégié. En Espagne, il s’appelle « Preferente » Booking.com vient de lancer le « Preferente Plus ». La grande différence résiderait dans le coût à la charge des hôtels. En effet la commission passerait de 18 à 23%.

Les hôteliers sont fâchés

Les professionnels du secteur hôtelier affichent leur indignation face à la stratégie agressive entreprise par Booking. Ils affirment qu’avec cette augmentation la plateforme perd l’un des avantages compétitifs qui la différenciaient des « bed-bank », des voyagistes et des réceptifs. Le coût de distribution de Booking devient moins attractif pour les hôtels mais il restera une drogue dont les hôteliers ne pourront se passer.

Un changement qui affectera surtout les petits hôtels

La plupart des petits établissements a besoin d’un bon positionnement. Les clients passent peu de temps à chercher et ils sélectionnent, très souvent, les hôtels qui sont positionnés en premier sur le site. Ces petits hôtels, souvent indépendants, ont une faible pénétration dans la vente directe. Donc Booking est pour eux une source capitale de revenus. Les grandes chaînes, en revanche, seront moins touchées.

Savez-vous ce que demande Booking pour être déjà partenaire préféré ?

Les hébergements peuvent participer au programme s’ils atteignent 70 % dans chacune de ces catégories :

  • Score de performance : il s’agit d’une combinaison des ventes annuelles estimées et de la demande des clients.
  • Note de commentaire : elle est liée à l’évaluation que les clients donnent après leur séjour. Votre score sur 10 est converti en pourcentage.
  • Score de prix (disponible uniquement dans certains pays) : il est basé sur la compétitivité de vos prix sur Booking.com par rapport à d’autres plateformes.

Les hôteliers n’ont pas fini de souffrir car Booking.com trouvera d’autres moyens de faire payer toujours plus cher son service.

A découvrir dans la même catégorie..

3 Commentaires

  1. Bonjour. Il y a des moyens intéressants aujourd’hui pour tirer parti de la notoriété de Booking en captant le client sur le site de l’hôtel. L’intelligence artificielle permet cela avec un impact économique important en réduisant considérablement le coût de commission versé. Hôteliers indépendants, vous êtes sur booking et les autres ÔTA, contactez moi pour vous faire une démo !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L'Actualité du jour