Catégories
Location saisonnière Club Hébergement

VVF et MMV : œuvrent ensemble pour embaucher et assurer de la formation ! Une vraie bonne idée !

Ces deux entreprises du tourisme ont besoin d’embaucher les mêmes profils, mais pas aux mêmes périodes de l’année. Voilà pourquoi les deux opérateurs de loisirs s’allient pour sécuriser les parcours de leurs saisonniers. VVF gère une centaine de villages vacances ouverts au printemps et en été. La société emploie 960 équivalents temps plein. MMV exploite une vingtaine de résidence et hôtels dans les Alpes avec 500 équivalents temps plein.

Frédéric Ezaoui – VVF

VVF propose des contrats saisonniers chez MMV

« Depuis cet hiver, nous proposons à nos saisonniers qui le souhaitent un contrat de travail saisonnier l’hiver au sein d’une résidence MMV et l’été dans l’un de nos villages », résume Frédéric Ezaoui, directeur des opérations et des ressources humaines de VVF. Au total, 1.400 postes, principalement dans les métiers de la restauration, de l’hébergement, de l’entretien, mais aussi de l’encadrement sont à pourvoir au sein des deux structures, dont 1.100 emplois saisonniers et 300 en alternance.

Réflexion sur la création d’une structure commune pour embaucher aussi bien travaillant chez VVF que MMV

Pour cette saison, VVF et MMV testent le format de deux modules saisonniers. Chacun se voit offrir un contrat de travail saisonnier dans l’une puis l’autre structure. Les alternants pourront eux aussi travailler indifféremment chez VVF ou chez MMV, même si leur contrat est signé avec un seul des deux opérateurs de tourisme. « A l’avenir, nous réfléchissons à la création d’un joint-venture qui nous offrirait la possibilité de signer des CDI permettant aux titulaires de travailler alternativement chez MMV et chez VVF. Nous regardons également la solution des CD2I, soit un CDI à date avec une entreprise et un autre CDI à date avec l’autre entreprise », précise le DRH de VVF.

Les deux entreprises vont également travailler sur des formations communes

Au-delà du recrutement, les partenaires vont aussi travailler sur des parcours de formation au sein du centre de formation de VVF qui a ouvert ses portes aux salariés de MMV dès l’année dernière. Autant d’initiatives visant à trouver des solutions pour pallier les difficultés de recrutement et fidéliser les saisonniers.

Christelle Merciari – mmv

L’idée est de mieux fidéliser les jeunes

Aujourd’hui, à peine 40 % d’entre eux reviennent d’une saison sur l’autre. « Les jeunes souhaitent acquérir une expérience plurielle en termes de fonctionnements et annualisée. Ces synergies nous permettent de nous rapprocher de leurs aspirations », veut croire Christelle Merciari, directrice des ressources humaines chez MMV. Lancée début novembre, la première campagne de recrutement commune aux deux entreprises a permis de signer environ 200 contrats saisonniers chez VVF sur 300 proposés, et plus de 600 chez MMV qui en offrait 800.

Les informations de cet article proviennent du journal « Les Echos ».

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *