Catégories
Opinion Pros du tourisme

Jeu, set et VIP

Dans les jeux « People du tourisme », je pioche cette semaine la carte Roland-Garros !

Pour certains, ce rendez-vous sur terre battue est une tradition immanquable, où on y a presque son panama attitré d’une année sur l’autre.

Pour d’autres, ce précieux sésame pendant le grand Chelem, offre le sentiment d’avoir touché le Graal, pouvoir ainsi fouler les terrasses en teck du village des partenaires, c’est la reconnaissance suprême sur fond de rendez-vous sportif, mais au combien précieux pour le networking.

Emirates, partenaire devenu historique du tournoi depuis maintenant 10 ans, accueille ses invités dans un élégant ballet d’hôtesses aux couleurs de la compagnie. Un joli effet de style où l’aisance leur permet de virevolter sur terre, comme elles le font habituellement dans les airs.

Cette année, l’excellence du ciel avait rendez-vous avec celle des mers et des océans, en ouvrant sa table et ses gradins aux invités de la compagnie du Ponant. Une heureuse association qui au-delà de la mutualisation de certains coûts, permet de faire le pont d’entreprises qui partagent quelques valeurs communes et accointances commerciales.

Comme toujours, la table y est excellente, la convivialité de mise et les rencontres plus que jamais intéressantes.

Ce dimanche, j’ai eu le plaisir de partager une discussion passionnée sur notre façon de dénicher des adresses Secrètes, avec Jawad Benameur le nouveau Directeur des Achats du Groupe Marietton/Havas Voyages.

Puis, d’évoquer des aspects managériaux post covid avec Jérôme Caro de Croisière Club, de rencontrer Céline de la Clef des Voyages qui a parlé sans faux semblants des joies et peines de cette reprise tant attendue. Mais aussi, d’entendre de la bouche de Céline Lagraulet (commerciale Paris, RP, Centre France), les propositions estivales de la compagnie du Ponant avec une offre adaptée aux familles sur les programmes en méditerranée. Enfin et non des moindres, mieux connaître Bertrand Flory à la direction des ventes Emirates France, arrivé quelques mois avant la crise et qui montre une fois de plus que la compagnie est toujours le pied sur l’accélérateur quand il s’agit d’ouvrir des lignes ou d’intensifier les rotations là où le marché se porte.

Au loin, Valery Mugeo, Président de la Coopérative Selectour et Président d’Ama Tourisme, est passé en quelques jours de la table d’Emirates à celle du groupe Accor, preuve s’il en est que le business est partout et que la décontraction ne nuit jamais au travail.

Alors peut-être que dans « l’exclusif village » on ne mouille pas sa chemise comme sur les courts, mais pour autant, nous aussi, nous savons garder les pieds bien au sol pour gagner la partie du business d’aujourd’hui et de demain.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.