Catégories
Office du tourisme Amérique centrale

Voyage dans le temps à travers les plus anciennes villes d’Amérique centrale et de la République Dominicaine

Fondées le long de la route royale qui reliait les villages indigènes, ces villes bucoliques et majestueuses reflètent la diversité culturelle de la région et vous invitent à les découvrir en flânant dans leurs rues étroites, bordées de belles places, de manoirs, de palais et d’églises.
 
 Un mélange de cultures dans la ville de BélizeEn plus d’être le cœur de la civilisation maya et d’être peuplée de différents groupes ethniques, Belize City possède un riche patrimoine colonial. Allez donc à Hopkins Village et à Punta Gorda pour la culture garifuna, à San Miguel pour la culture maya et au Musée national pour l’histoire coloniale. Déambulez ensuite dans les rues étroites à la recherche des bâtiments au toit roux qui ont été convertis en bars et restaurants pittoresques.
En savoir plus
 
Cartago, l’ancienne métropoleNichée entre les montagnes et l’ancienne capitale du Costa Rica, Cartago est la région la plus importante du pays pour l’art colonial. Les ruines de Cartago, datant du XVIe siècle, le site d’une église construite trois fois et détruite par trois tremblements de terre, constituent l’une de ses principales attractions, avec le volcan Irazú tout proche en toile de fond. Mais si vous voulez découvrir l’empreinte coloniale espagnole, vous devez visiter Orosi et voir son église, l’une des plus anciennes du pays.
En savoir plus 
 
 Santa Ana, la ville des diseurs de bonne aventure
La deuxième ville la plus importante du Salvador, fondée par les Mayas sous le nom de Cihuatehuacán – qui signifie en nahuatl « la ville des pythonisses ou des sorcières » -, possède un grand centre historique précédé par la cathédrale de Santa Ana, patrimoine culturel du Salvador, avec une structure de 90 mètres de long de style gothique et byzantin. Il y a aussi le palais de l’hôtel de ville et le théâtre national, l’un des plus beaux, avec la meilleure acoustique et la meilleure décoration du pays, considéré comme un véritable joyau architectural.
En savoir plus
 
Le colonialisme pur et dur à Antigua
Déclarée patrimoine mondial par l’UNESCO, la beauté de cette ville nichée entre des pics volcaniques réside dans ses rues pavées, ses bâtiments colorés datant du XVIe siècle et ses anciens temples et monastères qui semblent figés dans le temps ; une ville coloniale magnifique et magique qui renferme près de cinq cents ans d’histoire. L’arc de Santa Catalina, l’ancienne cathédrale de Guatemala, la Plaza Mayor ou le musée de la Jade sont à ne pas manquer.
En savoir plus 
fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.