Catégories
Aérien Sujets de Société Insolite

Etre hôtesse de l’air et faire des erreurs de taille

Vendredi dernier, Simone Biles, la gymnaste américaine la plus récompensée de l’histoire avec un total de 32 médailles olympiques et mondiales, a reçu la « Médaille présidentielle de la liberté » des mains du président Joe Biden lors d’une cérémonie au cours de laquelle la footballeuse Megan Rapinoe et l’acteur Denzel Washington ont également été distingués.

La « Presidential Medal of Freedom » est la plus haute distinction civile aux États-Unis, décernée à des personnes qui ont apporté une contribution exemplaire à la prospérité, aux valeurs ou à la sécurité des États-Unis, à la paix dans le monde ou à d’autres importantes actions sociales, efforts publics ou privés.

Tout allait bien pour l’athlète, jusqu’à ce qu’elle aborde l’avion que devait l’emmener de retour à la maison après la cérémonie à la Maison Blanche.

Depuis son compte Twitter, Biles a raconté que, en montant dans l’avion, une hôtesse de l’air lui avait offert un cahier de coloriage en pensant qu’elle était une fille. Chose dont elle-même s’est moquée sur ses réseaux sociaux: « Je lui ai répondu non, ça va, j’ai 25 ans ».

Avec une hauteur de 1,42 mètre, Biles est plutôt petite, mais pas dans sa discipline, où les gymnastes mesurent en moyenne 1,45m. Une autre hôtesse de l’air a ensuite tenté de sauver la situation. Elle lui a offert un verre, mais après s’être assurée qu’elle était suffisamment âgée. « Elle m’a donné un mimosa, donc ça va », a commenté Biles, amusée de cette suite d’impairs.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.