3 mars, 2024
spot_img

Les agences de voyages entre espoir et craintes …

Après des semaines de fortes réservations, le calme est légèrement revenu au comptoir dans de nombreux endroits. Tout serait parfait si les annulations ou les changements de vols ne causent de sérieux ennuis.  Certains professionnels du voyage craignent que la reprise ne se termine trop tôt, tandis que d’autres supposent qu’il s’agit d’un phénomène saisonnier.

C’est plutôt calme dans de nombreuses agences de voyages en ce moment – normal ou inquiétant ?

Nous avons interrogé plusieurs agences à Paris et en France.  Si les affaires allaient bien ces derniers temps, elles constatent à nouveau « une forte baisse de la demande ». De nombreux clients réservent désormais moins cher ou reportent leurs plans de voyage à l’année prochaine.

Même phénomène en Allemagne

L’indice du climat des ventes touristiques publié mardi par le cabinet de conseil en management, Dr. Fried & Partner, a souligné qu’en juillet, les agences de voyages avaient considérablement réduit leurs attentes en matière de développement commercial dans les mois à venir. Selon les consultants, l’ambiance est revenue au niveau de février.

Coup de pouce aux réservations après les fêtes ?

Tout cela confirme que les ventes sont actuellement plutôt calmes en ce qui concerne pour les réservations dans les agences de voyages. « Les nouvelles réservations vont vraiment recommencer à partir de septembre”, indique une vendeuse qui s’est tournée vers les mobiles-homes à la suite de la pandémie de Covid.

Où sont les réservations de dernière minute ?

Cependant, il y a aussi de nombreux commentaires plus sceptiques. Nombreux se plaignent du chaos dans les aéroports. Les médias renforcent le message et de nombreuses personnes ont perdu l’envie de voyager en avion pour les vacances. De plus, les vagues de chaleur et de feux de forêts ne sont pas propices aux réservations de courte durée. Mais les clients semblent s’inquiéter également des factures de chauffage élevées en hiver.

Une combinaison de facteurs malheureux

Certains professionnels du voyage ont l’impression que la combinaison de la guerre en Ukraine, du prix de l’énergie et des préoccupations générales en matière d’inflation, de la hausse des prix des voyages, du chaos des vols, de la crise climatique et de la pandémie pourrait se transformer en un cocktail toxique. On ne va pas ajouter les infections au Covid …. De nombreux clients ont été testés positifs pour le virus peu de temps avant le départ, écrit un propriétaire d’agence de voyages.

Heureusement, tous les types de voyages ne sont pas affectés dans la même mesure par la réticence des clients. La croisière pourrait tirer son épingle. Les publicités sur les chaines de TV sont là pour attester que les compagnies tiennent à remplir leurs navires.

A découvrir dans la même catégorie..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

L'Actualité du jour