Catégories
ENQUETES Travel Technologie

Que se passe-t-il chez Lasminute ? Le PDG en prison !

Le groupe Lasminute, basé à Chiasso en Suisse, est accusé d’avoir triché à grande échelle dans le cadre du paiement d’une indemnité de chômage partiel.

Le PDG est en prison …

De nouveaux détails sont apparus au cours du week-end, le PDG Fabio Cannavale – qui a déclaré publiquement dans les médias qu’en cas d’erreur, il assumerait l’entière responsabilité. Il devrait être détenu jusqu’au 6 septembre au moins.

Erreur ou tromperie ?

La grande question est de savoir s’il y a eu simplement des « erreurs » – les entreprises BravoNext, BravoMeta CH et LMNext CH comptent environ 500 employés pour lesquels trop de demandes d’indemnisation ont été faites à la suite d’un chômage partiel – ou si trop d’argent a été demandé intentionnellement. Un long contentieux judiciaire est à prévoir, d’autant plus que de nombreux salariés ont travaillé « à distance » dans la période concernée entre mars 2020 et février 2022 et qu’il sera difficile de prouver si et dans quelle mesure une tricherie a été commise.

En attendant …

Le groupe Lasminute a déjà nommé une nouvelle PDG par intérim, Laura Amoretti. Le Conseil d’administration a également décidé d’engager la recherche d’un successeur permanent au CEO. Ce qui ne semble pas très prometteur pour Fabio Cannavaro et les autres personnes arrêtées.

fb-share-icon Tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.